Connectez-vous S'inscrire
Les 4 Temps du Management - Réinventer le Management
Un webzine au service de l'innovation en Management
Les 4 Temps du Management

Futurologie

Les salarié(e)s handicapé(e)s à l'épreuve de la crise sanitaire


La pandémie du Covid-19 a mis sous cloche plus de la moitié de la population mondiale, cette dernière a révélé crûment les fragilités de notre société, soumise à un modèle de croissance économique mondialisé, à des services publics affaiblis, et à une crise climatique dont on ne cesse de sentir les effets sans en traiter efficacement les causes. Mais elle en a montré aussi les forces. Citoyens, associations et collectivités locales ont retroussé leurs manches pour confectionner des blouses et des masques, distribuer à manger, aider les plus fragiles. Dans ces circonstances aggravantes le télétravail s’est avéré performant, pour ceux qui ont pu le mettre en place, pendant que « nos héros du quotidien » s’exposaient au virus pour approvisionner, soigner, nettoyer. Un engagement devenu vital, au premier sens du terme. Mais concernant le télétravail qui déferle dans nos vies … si certains y voient des avantages indéniables, les travailleurs handicapés quant à eux appellent à la méfiance car il peut être synonyme d'isolement. Et qui dit « télétravail » dit « limiter les interactions sociales » ,c'est précisément la rupture de ce lien qui a pénalisé certains travailleurs en situation de handicap, on note près d'un travailleur handicapé sur deux (45 %) placé en télétravail dit ainsi s'être « senti à l'écart » alors que ce taux n'est que de 33 % dans la population générale. On constate malheureusement que la crise a renforcé le sentiment d'isolement au sein des travailleurs handicapés ! Alors peut-on dire que le télétravail reste la meilleure solution pour tous ?

Les effets du télétravail sur les handicapés

Ce que l'on considère nous comme un avantage pour les personnes handicapées de travailler chez eux,  eux peuvent le  ressentir  comme un inconvénient et peuvent se sentir isolés du fait de ne plus retrouver le côté social et collectif du travail, ils se sentent donc isolés de la société, du milieu du travail et vivent donc un mal être. Le côté social est très important, les liens sociaux et affectifs sont mis à l’écart.
La personne handicapée  ressent le besoin de se déplacer, de travailler en collectivité et de se sentir comme tout le monde. 67% (Cassandre ROGERET) des personnes à mobilité réduite ont vu leur anxiété et leur nervosité s’accentuer. Et certains d’entre eux ont même sombré dans la dépression. Les principales difficultés du télétravail sont l’isolement, la solitude et le fait d’être voué à soi-même, ce qui a tendance à les rendre également moins productifs.
Également ces personnes handicapées sont inquiètes d’attraper le virus, d’être isolées, de perdre leur emploi, et de voir leurs conditions de travail se dégrader.
La plupart des salariés handicapés qui ont perdu leurs emplois sont pessimistes de retrouver de nouveau un emploi dans les prochains mois.
En revanche, certains le télétravail est une réelle opportunité à saisir car il permet pour les personnes handicapées ayant du mal à se rendre en entreprise d’apporter le travail chez eux. Les personnes à mobilité réduites en général sont souvent confrontées à des personnes qui sont plus heurtées et focalisées par leur handicap physique et négligent leur valeur ajoutée, et le fait d’être en télétravail cela leur permet d’oublier en quelques sortes qu’ils sont atteints d’un  handicap et sont plus jugés sur le travail qu’ils vont fournir. Les inégalités s’estompent. Le télétravail pour une personne handicapée moteur est un avantage car ça lui permet d'éviter le regard de pitié que certains ont sur eux.
Pour les personnes handicapées moteurs sur chaise roulante le fait de travailler à la maison est un avantage, ça leur permet de rester chez eux et de travailler sans avoir à se déplacer
Le télétravail pour le sourd est également un avantage, il est amené à travailler sur un ordinateur.

Les enjeux et les problèmes en lien avec les handicapés

Tous les intervenants à domicile ne sont pas formés à l’utilisation des matériels.
Au début de la crise, nous constations une forte demande d’aide des personnes vivant avec un handicap auprès des professionnels.
Avec cette crise il y’a plusieurs problèmes que les travailleurs handicapés ont vécu pendant la crise sanitaire actuelle et le confinement.
Il y’a des demandes d'arrêt de travail de personnes fragiles qui ont été rejetées par l'Assurance-maladie ainsi que le nombre des chômeurs en situation de handicap qui a augmenté pendant le confinement.
Entre l'anxiété et de nervosité, le confinement n’a pas été facile pour ces personnes fragiles. Il y’avait des salariés en handicap en télétravail mais aussi des salariés qui n’ont pas eu cette opportunité et qui  n’ont donc pas pu garder leurs emplois ce qui a influencé négativement  leurs comportements et leur motivation entraînant une dépression.
Selon l’analyse des différents articles nous avons trouvé que depuis le début de la crise, il y’a eu une forte demande concernant les aides pour les personnes vivant avec un handicap.

Les aides proposées en faveur des salariées handicapés

Pour faire face à cette pandémie du Covid19, l’Association de gestion du fonds pour l'insertion professionnelle des personnes handicapées (Agefiph) accorde et ajuste des aides financières pour limiter les effets de cette crise et pour répondre aux besoins des salariés handicapés.
Vu la prolongation de confinement, l’Agefiph continue toujours d’octroyer des aides exceptionnelles en faveur de sa cible principale.
Tout d’abord, pour les personnes handicapés qui ont du mal à utiliser les transports en commun et qui sont en formation professionnelle ou en reprise d’activité, des aides aux déplacements ont été attribuées  avec un montant de 100 € par jour.
Ensuite, afin d’être soutenu sur le plan psychologique durant cette période difficile des cellules d’écoute psychologique sont accessibles par téléphone mais aussi par à un autre outil de communication conforme au profit des personnes sourdes et malentendantes.  
Par ailleurs, dans l’intention de maintenir la continuité des activités des entreprises et pour lutter contre le licenciement des salariés en situations d’handicap, les employeurs reçoivent des aides financières exceptionnelles pour la mise en œuvre du télétravail. Puis, pour une bonne reprise d’activité dans des bonnes conditions qui respectent les mesures sanitaires prédéfinies, l’Agefiph s’occupe des surcharges engendrées par les équipements mis en place dans ce contexte.

Entretien avec l'association Agefiph

Avec qui travaille l'association, pour quelle collaboration ?
Au service des personnes handicapées et des entreprises privées, la mission de l'Agefiph est de favoriser l'insertion, le maintien et l'évolution professionnelle des personnes handicapées dans les entreprises du secteur privé.
Combien de personne handicaps accueillis vous chaque mois ?
Sans objet ; nous ne sommes pas dans une mission d’accueil de personnes en situation de handicap.
Comment vous accompagnez les handicapés pour trouver un emploi ?
L’action de l'Agefiph vise à permettre aux personnes handicapées de trouver et de mettre en œuvre les solutions permettant de compenser le handicap dans l'emploi.
L'offre de services et d’aides financières de l’Agefiph s’adresse à toutes les personnes reconnues handicapées ou ayant engagé des démarches de reconnaissance du handicap, qu’elles soient en recherche d’emploi, salariées ou travailleurs indépendants.
Nos actions visent à compenser le handicap des personnes handicapées dans leur parcours vers l'emploi, pour permettre d'accéder à un emploi, de le conserver et d'évoluer professionnellement.
Face aux conséquences économiques et sociales de la crise liée au Covid 19, l'Agefiph propose aux personnes handicapées des services et aides financières pour poursuivre leur parcours vers l'emploi ou leur activité professionnelle.
Est-ce que vous avez des entrepreneurs travailleurs handicapés ?
L’Agefiph soutient financièrement la création/reprise d’entreprise par des personnes en situation de handicap :
Par une prestation d’accompagnement :
Cette prestation propose l’aide d’un professionnel spécialisé dans la création d’entreprise avant et pendant le projet de création ou reprise d’entreprise. Elle est prescrite par le conseiller Pôle Emploi, Cap emploi ou Mission locale.
Par une aide financière :
Cette aide est une participation au financement de votre projet de création (ou de reprise) d’une activité.
Pour l’obtenir, vous devez avoir le statut de dirigeant. Vous devez adresser une demande à votre délégation régionale Agefiph.
Le montant de cette aide est de 5 000 €.
Quels sont les impacts de cette crise sanitaire sur les employés handicaps ?
En mai, puis juillet et enfin septembre 2020, l’Agefiph a mené, avec le cabinet IFOP, une vaste consultation des personnes en situation de handicap sur leur vécu professionnel pendant la crise sanitaire liée au Covid-19.
Vous trouverez le détail de ces consultations sur notre site internet :
1ère phase: https://www.agefiph.fr/actualites-handicap/resultat-consultation-agefiph-ifop-la-situation-des-personnes-handicapees
2éme phase: https://www.agefiph.fr/actualites-handicap/resultat-de-la-deuxieme-enquete-agefiph-ifop-la-situation-des-personnes
Le webinaire : https://www.agefiph.fr/articles/video-pedagogique/webinaire-presentation-de-lenquete-agefiphifop-juillet-2020
3éme phase: https://www.agefiph.fr/actualites-handicap/resultat-de-lenquete-ifop-et-agefiph-la-situation-des-personnes-handicapees
Le webinaire : https://www.agefiph.fr/articles/video-pedagogique/webinaire-presentation-enquete-ifopagefiph-septembre-2020-vague-3  
Pendant cette épidémie, comment vous avez accompagnez les salariés handicapés pour garder leur emploi ou trouver un autre emploi ?
Dès avril 2020, l’Agefiph a déployé 10 mesures exceptionnelles d'urgence pour les entreprises et les personnes pendant la période de crise sanitaire.
Depuis ces aides ont été étendues, prolongées pour certaines jusqu’au 28/02/2021.
Le détail de ces aides exceptionnelles est ici : https://www.agefiph.fr/actualites-handicap/covid-prolongation-des-mesures-exceptionnelles-de-lagefiph-jusquau-28-fevrier

Entretien avec le Directeur M. FOURNIER Julien de CAP EMPLOI 63


Afin de lutter contres les effets négatifs du télétravail pour certaines personnes handicapées il serait souhaitable de proposer un allègement des heures de travail sans pour autant réduire les rémunérations. Ainsi qu’il serait préférable d’organiser des journées portes ouvertes pour des rencontres entre les employeurs et les personnes handicapées comme le Duoday qui a eu lieu le 19 novembre 2020. De plus il faudrait prendre en compte les degrés d’handicaps  des salariés concernés, et de ce fait les managers pourront proposer des aides en adéquation avec chacun.

Notez
Lu 87 fois

Editorial | Le Temps de l'Action | Le Temps des Equipes et des Projets | Le Temps de la Strategie | Le Temps des Valeurs | Futurologie | Web TV du Management