Connectez-vous S'inscrire
Les 4 Temps du Management - Réinventer le Management
Un webzine pour explorer en profondeur les innovations managériales...
Les 4 Temps du Management

Chroniques impertinentes & constructives

Entreprise & géopolitique : Le business ou la planète


Entreprise & géopolitique : Le business ou la planète
L’auteur  constate que « l’économie responsable « navigue entre une utopie libérale et un appel  des démocraties », afin de concilier mondialisation et durabilité. Il déplore que le monde soit partagé entre l’Occident - surtout l’Europe de l’ouest -  et les autres continents. Il propose de mettre en place un cadre international favorisant la coopération entre les responsables de la société civile et les régulateurs nationaux et internationaux. Il critique les comportements des grandes entreprises – les « multinationales » -  qui ont d’abord cherché à accroitre leur « pouvoir de marché » et à créer de la valeur à court terme. Il se demande comment   les Etats et les entreprises vont assurer les transitions énergétique et écologique. Il estime qu’un ordre réglementaire, normatif , contractuel et multilatéral est préférable à des approches volontaires nationales. 

Il souhaite toutefois  que, préalablement, les notions de Responsabilité Sociale et Environnementale, de comptabilité extra-financière et de durabilité soient mieux définies. Selon lui, une responsabilité effective et solidaire » va se mettre en place au cours de la prochaine décennie mais il prévoit une tension entre les impératifs écologiques et sociaux. Il déplore que le référentiel CSRD (qui a succédé à l’IFRS) campe sur une logique libérale et donc financière, alors que le modèle européen de matérialité sociétale est insuffisamment pris en compte.

L’auteur recommande de formaliser un « cadre de régulation avancée » à l’échelle européenne, inspiré du modèle rhénan, dans le cadre d’un green deal défendu par un soft power.  Il faut ressusciter un nouveau smart mix conjuguant normes et incitations.   ll perçoit l’économie soutenable comme une « transposition de l’idéal démocratique dans le champ de l’économie, et donc, comme une thématique géopolitique incontournable. Il est conscient de la distance encore à parcourir. Il attribue aux conseils d’administration un rôle clé dans cette refondation de l’économie mondiale.  Il prône enfin une « transition juste » portée par les organisations internationales, les ONG et les think tanks. 

Patrick d’Humières est un expert reconnu dans le champ de la RSE et du développement durable, auteur de plusieurs ouvrages  et co-fondateur d’ECOLEARN.

Chroniques rédigées par Jean-Jacques Pluchart

Une interview de l'auteur du livre paru aux éditions Dunod


4TM
Notez
Lu 624 fois

Nouveau commentaire :