Connectez-vous S'inscrire
Les 4 Temps du Management - Réinventer le Management
Un webzine au service de l'innovation en Management
Les 4 Temps du Management

Les fondamentaux du management

Module 3 - Séquence 3.7 L'empowerment : développer la puissance des collaborateurs

Fin du module 3


Objectifs pédagogiques de la séquence 3.7

Objectifs pédagogiques :
Comprendre la philosophie de l'Empowerment
Adapter son style à la maturité des collaborateurs
S'interroger sur sa charge de travail et identifier les tâches à déléguer
Connaître les 4 processus de délégation

Programme :
Développement professionnel et performance
Les 4 Niveaux de performance
Les 4 styles de management
Technique de délégation
La règle des 3 P

Durée de la séquence : entre 1h et 2h
 
 

Séquence 3.7 L'empowerment : développer la puissance des collaborateurs


Pour approfondir


Exercices d'application (Environ 1h)

Exercice 1: Auto-évaluation de votre style de délégation :
Faites le test de la page 27 à 33 du dossier du participant (Voir également fichier joint)

Exercice 2 : Délégation
1°) Faites la liste des tâches à déléguer
2°) Vérifiez celles que vous pouvez vraiment déléguer et celles que vous ne devez pas déléguer
3°) Pour chaque tâche définissez un niveau de maturité souhaitable pour que la délégation se passe serenement
4°) Faites la liste de vos collaborateurs et définissez un niveau de maturité global actuelle
5°) Faites votre plan de délégation en associant les tâches avec les collaborateurs adéquats

Exercice 3 : Synthèse :
Reprenez tous les tests du dossier du participant et commentez les
Quelle synthèse pouvez vous en faire en termes de points forts, points faibles, et pistes d'optimisation
Ecrivez votre plan d'action et consultez régulièrement ...!
testhersay.pdf TestHersay.pdf  (52.01 Ko)



Groupe ESC Clermont Business School
Notez
Lu 583 fois

Commentaires articles

1.Posté par F F le 09/01/2014 22:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
De nos jours les entreprises sont de plus en plus impliquées dans la gestion des talents et des compétences et de ce fait utilisent des outils performants afin d’en assurer une bonne gestion. Cet élément est d’ailleurs primordial sachant qu’aujourd’hui chaque entreprise tente de s’inscrire dans la course au meilleur d’employeur. On retrouve donc une volonté de fidéliser les talents de l’entreprise en leur permettant de travailler dans un cadre bénéfique et en leur montrant que leur potentiel est non seulement mis en avant dans le cadre de leur fonction mais également développé à travers différentes méthodes.

Un bon nombre d’entreprise met ses salariés au cœur de cette politique dès l’entretien de recrutement. En effet, la pratique des questionnaires mesurant les besoins motivationnels au travail est de plus en plus fréquente et permet à l’employeur d’avoir une première esquisse du profil du futur collaborateur. Afin d’illustrer ce propos le Predictive Index (questionnaire rempli par le candidat) permet de mesurer le degré de Dominance, d’Extraversion, de Patience et de Formalité du candidat. De là découle donc une synthèse expliquant comment la personne agit dans le milieu professionnel et indique quel profil de manager est le plus adapté à sa manière de travailler. Ceci donne de réelles clés au futur manager qui pourra dès l’intégration du candidat adapter son style de management à ce dernier. Il existe d’autres pratiques utilisées par les managers afin de s’assurer que le bon style de management soit mis en place. On retrouve l’étude de Paul Hersey et Kenneth Blanchard sur l’empowerment décrivant 4 processus différents correspondants à 4 profils de collaborateurs. Ils sont dit Directif, Explicatif, de Partage et de Structuration mais ont tous le même but : décrire le style de management correspondant à chaque niveau de maturité du collaborateur. Nous allons retrouver quelles sont les attitudes des salariés pour chaque niveau et quelles sont les qualités et techniques de travail que le manager doit adopter pour développer au mieux les potentiels.

Aujourd’hui il n’est pas seulement utile de s’assurer que le bon niveau de management soit en place mais bien indispensable pour la bonne gestion des talents et le bien-être de l’entreprise. Le fait d’arriver à un état de compréhension parfaite entre le manager et le salarié va éviter les risques de frustration et d’improductivité qui pourraient être rencontrés. Dans ce cadre, l’entreprise développe une réelle valeur ajoutée face à des employeurs qui n’ont pas, voire très peu, de notion en management et qui au lieu de développer les talents mettent en place une sorte de malaise. Chaque partie peut être acteur de cette politique et il est primordial que chaque salarié ou manager se sente libre de s’exprimer, de partager et de faire des recommandations pour améliorer les rapports au quotidien.

Nouveau commentaire :