Connectez-vous S'inscrire
Les 4 Temps du Management - Réinventer le Management
Un webzine au service de l'innovation managériale
Les 4 TEMPS du MANAGEMENT

Ethique

Madoff m'a tout pris


Les 4 Temps du Management
Les 4 Temps du Management
Objectifs pédagogiques :
- Etudier le processus mis en œuvre par Bernard Madoff.
- Explorer les questions éthiques soulevées par ce cas.

Présentation du cas :
Madoff est né dans le quartier new-yorkais du Queens, le 29 avril, 1938. Il a été élevé dans la tradition juive. Ralph Madoff était plombier avant de devenir un agent de change. Madoff diplômé de Far Rockaway High School en 1956 a fréquenté l'Université de l'Alabama pour une année, où il devient un frère du chapitre de Sigma Tau Alpha Mu fraternity, puis transféré et est diplômé de l'Hofstra College en 1960 avec un diplôme en sciences politiques. L'année suivante, il a assisté à Brooklyn Law School, mais ne continue pas.

Bernard L. Madoff est un entrepreneur autodidacte qui avait abandonné ses études en droit et commencé sa vie professionnelle comme Maître nageur sauveteur sur les plages de Long Island. Madoff créa en 1960, à 22 ans, sa propre société d’investissements avec 5 000 USD.

En 2008, Madoff possède plusieurs propriétés à New York, Roslyn, Montauk et un appartement à Manhattan estimé à plus de 5 millions de dollars américains. Il possède notamment des maisons à Palm Beach en Floride et en France, à Antibes, sur la Côte d'Azur. Il est notamment membre du Palm Beach Country Club et possède plusieurs yachts baptisés Bull.

Bernard L. Madoff Investment Securities LLC devint l’une des principales sociétés d'investissements à Wall Street. Madoff fut très actif à la National Association of Securities Dealers (NASD), une organisation d’autorégulation de la bourse. Sa société fut l’une des cinq sociétés les plus actives dans le développement du Nasdaq dont Madoff fut de 1990 à 1993 le président. Il apparut comme un innovateur dans la bourse électronique.

Il se serait ainsi servi de sa notoriété pour monter un fonds d’investissement spéculatif géré de manière très discrète [9] par une société parallèle qu’il avait créée. Ce fonds ne gérait des placements que pour 11 à 25 clients selon la SEC [9], pour un montant de 17 milliards USD. Ces clients étaient des banques, des fonds et de grosses fortunes personnelles [10] auxquelles il en était arrivé à offrir un taux de profit de 17 % (dix-sept pour cent) par an. Parmi ces investisseurs, on trouve plusieurs banques françaises comme Natixis et la Société générale, le Crédit agricole, BNP Paribas, mais aussi, pour 2,3 milliards d’euros, d’autres banques comme la Santander et pour 1 milliard USD la banque HSBC.

Intrigué par les taux de profit proposés par Madoff, Harry Markopolos, un de ses concurrents, avait alerté dès 1999 par écrit la SEC, et concluait en 2005 : " Le plus grand hedge fund du monde est une escroquerie ".

Questions à traiter :
1°) A partir des documents ci-après, faites une synthèse du processus mis en œuvre par Bernard Madoff pour s'enrichir.
2°) Quelles questions éthiques soulèvent ce cas ?



Notez
Lu 597 fois

Nouveau commentaire :

Economie | Conduite du Changement | Conflits sociaux | Démocratie participative | Développement Durable | Entrepreneuriat | Ethique | Excellence | Innovation | Innovation managériale (EL) | Leadership | Management | Pathologies | Responsabilité Sociale de L'entreprise | Ressources Humaines | Risques psycho-sociaux | Stratégie | Pédagogie | Prospective | Transitions professionnelles | Utopies d' entreprise | Travail