Connectez-vous S'inscrire
Les 4 Temps du Management - Réinventer le Management
Explorer les innovations managériales en profondeur ...

Chroniques impertinentes et constructives

La redirection écologique, qu'est-ce que c'est ?


La redirection écologique, qu'est-ce que c'est ?
La notion de "redirection écologique des entreprises" n'est pas attribuée à un inventeur ou une personne en particulier. C'est plutôt l'évolution de plusieurs concepts et mouvements associés à la durabilité, à la responsabilité sociale des entreprises (RSE) et au développement durable au fil des années.

La notion de "redirection écologique des entreprises" n'est pas attribuée à un inventeur ou une personne en particulier. C'est plutôt l'évolution de plusieurs concepts et mouvements associés à la durabilité, à la responsabilité sociale des entreprises (RSE) et au développement durable au fil des années.

Cependant, plusieurs personnalités et penseurs ont influencé la manière dont les entreprises abordent la durabilité :

John Elkington : Il est l'un des pionniers de la notion de "triple performance", ou "Triple Bottom Line", qui suggère que les entreprises devraient mesurer leur succès non seulement en termes de performance financière, mais aussi en termes d'impact social et environnemental.

Ray Anderson : En tant que PDG d'Interface, une entreprise de revêtements de sol, Anderson a radicalement transformé son entreprise pour la rendre plus durable après avoir pris conscience de l'impact environnemental des opérations de son entreprise.

Rachel Carson : Son livre "Printemps silencieux", publié en 1962, a alerté le grand public sur les dangers des pesticides pour l'environnement. Bien que son travail ne concerne pas directement les entreprises, il a jeté les bases de la prise de conscience environnementale qui a ensuite influencé les entreprises.

En France, on peut également citer  Diego Landivar, Alexandre Monnin et Emmanuel Bonnet qui sont des figures notables dans les discussions sur l'écologie, la transition écologique et les nouvelles formes de production et d'organisation.

Diego Landivar est un économiste et philosophe qui a écrit sur les défis de l'Anthropocène. Il aborde des sujets tels que les énergies fossiles, la croissance économique et l'impact environnemental des systèmes actuels.

Alexandre Monnin est un philosophe de l'Anthropocène qui a contribué à l'introduction de cette notion en France et qui s'intéresse aux relations entre le design, la technologie et les enjeux environnementaux. Il a travaillé sur la manière dont nos sociétés doivent se transformer pour faire face aux défis du changement climatique et de la perte de biodiversité.

Emmanuel Bonnet a également travaillé sur des sujets liés à la transition écologique et à la manière dont les organisations doivent se reconfigurer pour être plus résilientes et durables face aux défis de l'Anthropocène.

Ces personnes, ainsi que de nombreuses autres, ont joué un rôle dans la sensibilisation des entreprises à leur impact environnemental et à la nécessité d'une transformation écologique.

Il convient également de noter que le mouvement de la RSE est le résultat de pressions et d'initiatives de divers groupes, notamment des ONG, des activistes, des gouvernements et même des consommateurs, qui ont poussé les entreprises à adopter des pratiques plus durables et responsables.

4TM
Notez
Lu 186 fois

Nouveau commentaire :

Editorial | Le Temps de l'Action | Le Temps des Equipes et des Projets | Le Temps de la Strategie | Le Temps des Valeurs | Web TV du Management | Chroniques impertinentes et constructives