Connectez-vous S'inscrire
Les 4 Temps du Management - Réinventer le Management
Il est temps de réinventer le management

Economie (304)

La microfinance n’est plus une utopie !


Les origines du microcrédit sont anciennes, puisque les Franciscains ont fondé les monts de piété au XVe  siècle, que les premières sociétés coopératives d’épargne sont apparues au XIXe  siècle et que le crédit mutuel est né au début du XXe  siècle. Mais c’est en 1976 que le microcrédit moderne a été expérimenté par la banque Grameen, fondée par Muhammad Yunus, " le banquier des pauvres ", qui a reçu le prix Nobel de la paix en 2006. Le microcrédit couvre des prêts de faible montant à des entreprises et à des familles ne pouvant accéder aux crédits bancaires classiques. Les institutions de microfinance (IMF) se sont rapidement multipliées dans les économies émergentes ; elles ont financé un nombre croissant de microprojets dans des secteurs aussi divers que l’agriculture, l’artisanat, l’économie sociale, la protection sociale et l’éducation. Dans les pays en développement, elles financent des événements familiaux (mariages, funérailles…), des difficultés personnelles (accidents, perte d’emploi…), des catastrophes naturelles (perte de logement, d’outils de travail…), des microprojets divers. L’auteur s’interroge : ces crédits peuvent-ils connaître un développement planétaire ? Peuvent-ils apporter une réponse durable aux exclus du système bancaire, aux " nouveaux pauvres " occidentaux, aux victimes de la précarité  ? C’est possible, répond Sylvain Allemand, témoignages et exemples concrets à l’appui. Selon lui, la microfinance n’est pas une utopie, sans doute n’est-elle que la résurgence d’une " belle histoire " écrite au début du siècle dans le monde coopératif et mutualiste, qui relève le défi du développement par la solidarité.

Sylvain Allemand montre comment les acteurs de la nouvelle économie, l’ADIE et la charismatique Maria Nowak, accompagnent des porteurs de petits projets en dehors des normes financières classiques, à travers des réseaux bancaires et des points relais. L’intérêt du livre réside notamment dans son caractère visionnaire.
 


Source : Le Cercle Turgot
 

Notez
Lu 11 fois

Nouveau commentaire :

Présentation | Recherche par auteur (915) | Management (212) | Anthropologie (230) | Economie (304) | Philosophie (360) | Psychanalyse (28) | Psychologie (45) | Sociologie (533) | Sciences politiques (142) | Geopolitique (21) | Entreprises (14) | Histoire (128) | Gestion des Ressources Humaines (20) | Filmographie


Recherche
Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
Viadeo