Connectez-vous S'inscrire
Les 4 Temps du Management - Réinventer le Management
Il est temps de réinventer le management

Economie (304)

La Monnaie : Histoire d’une imposture

Philippe Simonnot et Charles Le Lien sont respectivement journaliste et banquier


Tant que la monnaie était liée directement à un métal précieux qui pouvait être soit mis à la frappe, soit utilisé dans l’industrie au sens large, ses possesseurs pouvaient arbitrer à leur convenance entre la circulation de monnaie, son utilisation ou sa thésaurisation. Ils possédaient un certain pouvoir de contrôle sur l’autorité monétaire, celle du Prince à qui avait été dévolue la garantie de la valeur de la monnaie. Garantie qui s’est souvent révélée illusoire tant la tentation de " rogner " la monnaie a été forte. La " démétallisation " de la monnaie, vite associée à la création des banques centrales au début du XIXe  siècle, a permis un recours de plus en plus fréquent à la " planche à billets ". A partir de ce moment, la décorrélation entre la masse monétaire et la masse de biens n’a cessé de s’intensifier. Les relations entre les diverses monnaies restaient toutefois régulées par l’étalon-or puis par les monnaies de réserves (notamment le dollar as good as gold). La décision de Nixon de laisser flotter le dollar en 1971 à définitivement sonné le glas de la monnaie métallique et de ses avatars. Les Etats – via leurs banques centrales – ont pris le pouvoir sur la monnaie. Les quantitative easings américains ou les rachats de dettes de la BCE le démontrent. Ce sont ces mêmes excès, bien plus que les marchés, qui auraient engendré la crise dans laquelle nous nous débattons. 
 
A partir de ce constat, les auteurs préconisent un retour à un étalon métallique, ou tout du moins à un panier d’actifs réels, et l’abandon de l’autoréférencement des monnaies. Cette solution commencerait à se faire jour, comme l’observent Stiglitz et Mundel. À partir de l’histoire de la monnaie, du troc à la monnaie métallique puis à la monnaie sans étalon physique, Philippe Simonnot et Charles Le Lien dénoncent le hold-up commis par les États sur la valeur de la monnaie.
 



Notez
Lu 4 fois

Nouveau commentaire :

Présentation | Recherche par auteur (915) | Management (212) | Anthropologie (230) | Economie (304) | Philosophie (360) | Psychanalyse (28) | Psychologie (45) | Sociologie (533) | Sciences politiques (142) | Geopolitique (21) | Entreprises (14) | Histoire (128) | Gestion des Ressources Humaines (20) | Filmographie


Recherche
Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
Viadeo