Connectez-vous S'inscrire
Les 4 Temps du Management - Réinventer le Management
Un webzine au service de l'innovation en Management
Les 4 Temps du Management

Ethique

Affaire Clearstream : un système de transactions obscures ?


Objectifs pédagogiques :
- Observer un système complexe de relations politiques.
- Analyser une situation en explorant les enjeux d'acteurs à l'aide de la méthode crozérienne.
- S'entraîner à modéliser ces enjeux avec la méthode heuristique.

Présentation du cas :
" Voici trois ans, quand je me suis lancé dans ce qui est devenu " l'affaire Clearstream ", je ne pensais pas qu'elle mènerait là où j'en suis aujourd'hui. Il me semble avoir repéré un centre névralgique pour l'argent du crime. Pour la première fois, à ce que je crois savoir, ce qu'on appelle la finance parallèle peut être localisée, quantifiée, qualifiée. Comme toutes les découvertes, il se passe toujours du temps entre leur annonce et une prise de conscience véritablement collective. Par ce type d'articles, j'espère réduire ce temps. "

Le livre Révélation$ (édition Les Arènes) et le film Les Dissimulateurs (diffusé dans le cadre de l'émission " 90 minutes " sur la chaîne Canal Plus) sont sortis le 1er mars 2001. J'en résume la thèse : grâce à des documents confiés par un cadre bancaire luxembourgeois, Ernest Backes, (principalement des microfiches et des listes de comptes bancaires), nous révélions l'existence et les pratiques douteuses d'un véritable monstre financier prospérant dans l'anonymat, au coeur de l'Europe. Cette mégastructure bancaire a pour nom Clearstream. C'est une société internationale de clearing. Propriété d'une centaine de banques, administrée par une douzaine de ces mêmes banques, elle est chargée de transporter électroniquement des titres et des valeurs pour ses clients (des professionnels du secteur financier), de leur faire passer les frontières des Etats et d'en assurer la conservation. En langue française, le terme de clearing se traduit par " compensation ". Clearstream est une chambre de compensation internationale. On peut dire aussi qu'elle fait du " règlement-livraison-conservation " de titres. Elle organise les transactions entre ses clients (règlement), crédite et débite leurs comptes en fonction de leurs achats et de leurs ventes (livraison) et peut aussi garder les titres détenus par tel ou tel d'entre eux (conservation).

Aujourd'hui, la compensation - science inconnue du grand public -, c'est l'art de la banque et du banquier. Toutes les banques pratiquent, si l'on y réfléchit bien, le même métier. Elles prennent notre argent et spéculent sur le temps. Les banques ont toutes des sous-traitants communs et des vitrines différentes. Les banques ne sont en fait que vitrines, réputations et communication. Les banquiers détestent l'information libre et indépendante. Clearstream est le sous-traitant commun à plus de deux mille banques et à des centaines de sociétés plus troubles. Nous avons même découvert, lors de notre enquête, que des multinationales pouvaient, en parfaite infraction aux lois des pays dont elles étaient issues, adhérer et utiliser le système de clearing.

Par essence, le clearing permet donc à des clients (en général les banques) d'échanger des titres et des valeurs. La société de clearing se charge de mettre en contact les candidats aux achats et aux ventes de valeurs sur toute la planète, puis d'organiser électroniquement ces achats et ces ventes. Mais le transport est en définitive fictif. Il n'y a pas de déplacement réel des titres. Même si des valeurs passent d'une banque de Jersey vers une banque américaine, ces valeurs restent inscrites (électroniquement) dans le système. C'est une donnée qu'en tant que béotien, j'ai mis du temps à assimiler. En fait, seul le nom du propriétaire change... Enfin, c'est sa tâche essentielle (et la plus lucrative) : Clearstream conserve en ses comptes (certains disent " ses coffres ") les titres et les valeurs échangés. Notre enquête a montré que les dirigeants de cette multinationale se trompaient sur le montant des valeurs enregistrées dans le système. L'ancien PDG avait confessé, en fin d'année 2000, une erreur de plus de mille milliards d'euros.

Les banques ont donc en commun des outils discrets. Clearstream en est un. Ce qui compte, en fait, c'est moins la description de cet outil que les hasards et les rencontres qui m'ont mené jusqu'à lui. Ce qui compte, c'est autant le secret que les moyens utilisés pour nous empêcher de le divulguer. Je peux livrer la clé de mon enquête ainsi : des hommes à l'intérieur des banques ont mis au point des procédés occultes de fabrication et de transmission d'informations et d'argent. Des techniciens de la finance ont créé un outil complexe, subtil et performant, dont l'existence et les règles de fonctionnement ne sont connues que de quelques initiés. Nous avons localisé des lieux sur la planète où la délinquance financière - ses ramifications, sa diversité, son implantation, sa nature protéiforme - est repérable et identifiable. Visible. Cet outil subtil des banquiers a permis la mondialisation financière. Il est le point aveugle de la finance mondiale. Une sorte de maison close où l'argent du crime peut entrer tranquillement. Et ressortir propre. Seuls quelques banquiers ont la clé. Pour entrer, il faut payer. L'abonnement est très cher. On peut s'abonner directement ou s'abonner chez un abonné, ou chez l'abonné d'un abonné d'un abonné (c'est le système des banques correspondantes, qui acceptent d'héberger des banques en leurs comptes). Ca marche ainsi. En cascade. Chacun sa commission. Chacun ses fusibles ". Suite de l'article de Denis Robert sur Cairn

Questions à traiter :
1°) Dessiner sur une feuille A3 ou à l'aide d'un logiciel type Mindmanager ou E è Buzan un schéma heuristique à partir des catégories suivantes :
- Identification des acteurs clés.
- Enjeux politiques.
- Stratégies d'influence.
Intégrez dans ce travail la représentation des interactions entre les différents éléments
2°) Que pensez-vous de cet évènement ? (Argumentez !)

Sources d'information :
L'affaire Clearstream en 6 diapos
L'affaire Clearstream 1
L'affaire Clearstream 2
L'Express : Chronologie de l'Affaire Clearstream
Dossier Clearstream dans Le Figaro
Le Monde : Les clés de l'Affaire
Les clés pour comprendre l'affaire Clearstream dans l'Humanité
Voir la synthèse des vidéos sur le site de l'Ina :
L'affaire Clearstream racontée à un ouvrier de chez Dawaeo

Affaire Clearstream 1 :


Affaire Clearstream 2 :


Affaire Clearstream 3 :


Affaire Clearstream 4 :


Affaire Clearstream 5 :


Affaire Clearstream 6 :


Affaire Clearstream 7 :




Notez
Lu 498 fois

Economie | Conduite du Changement | Conflits sociaux | Culture digitale | Démocratie participative | Design | Développement Durable | Entrepreneuriat | Ethique | Excellence | Innovation | Innovation managériale (EL) | Leadership | Management | Nouvelles mobilités | Pathologies | Responsabilité Sociale de L'entreprise | Ressources Humaines | Risques psycho-sociaux | Stratégie | Pédagogie | Prospective | Transitions professionnelles | Utopies d' entreprise | Travail