Connectez-vous S'inscrire
Les 4 Temps du Management - Réinventer le Management
Un webzine au service de l'innovation en Management
Les 4 Temps du Management

Le Temps des Valeurs

4.44 Les entreprises libérées : Une mythologie de contestation des figures traditionnelles de l'Autorité ?


Une fonction de contestatation et de rebellion

Les entreprises libérées sont porteuses d'une mythologie : celle de la libération. De quoi finalement essayent elles de se libérer ? Des formes du management qui, dans le passé,  ont contribué au succès des économies occidentales et qui à l'évidence ne fonctionnent plus aujourd'hui. Le problème c'est que celles - ci sont encore très présentes dans les esprits de nombreux dirigeants et peut - être ce qui est pire,  chez ceux qui sont chargés de les former...

Les entreprises doivent aujourd'hui intégrer les nouvelles représentations sociales de l'autorité, conséquences de l'évolution des structures familiales et évoluer vers la compétitivité hors prix qui repose sur la logique de don. Ce sont les deux raisons principales qui peuvent expliquer l'impérieuse nécessité e concevoir de nouveaux modèles de management tant sur les plans stratégiques qu'opérationnels.

Mais l'excentricité et l'exubérance des formes manifestées restent des signes à déchiffrer. D'un point de vue anthropologique, elles présentent des allures messianiques et  sont diffusés par des partisans qui prennent parfois des postures de prophètes.

Ces excès ont un sens. On peut les entendre comme des réponses "à une société menacée du dedans ou dehors dans ses fondements: des foules exploitées, assoiffées d'absolu et de justice sociale se rassemblant autour de grands prophètes ou de petits illuminés en transformant leur désespoir en espérances". (Laplantine, 1974)

Les salariés comme certains de leurs managers, un peu éclairés,  constatent chaque jour qu'ils sont dans une impasse définitive. Le thème lancinant de la souffrance au travail  en est une preuve. Les acteurs sont confrontés à la fin d'un monde (paradigme) tandis qu'un autre émerge du chaos. C'est un temps où les Hommes ont besoin de transformer leur désespoir en espérance. L'imagination collective produit alors des "utopies" qui préfigurent ce nouveau monde.

La mythologie des entreprises libérées a plusieurs fonctions mais la plus intéressante est celle de la contestation. Elle exprime une révolte contre un ordre devenu désuet dont les entreprises doivent se libérer pour survivre et continuer à se développer. Elle leur suggère de sortir d'une conception archaïque et féodale du pouvoir en établissant des relations sociales plus équilibrées entre les acteurs. En ce sens, cette mythologie est aussi politique si on entend par ce terme l'ensemble des rapports de force qui sont à l'oeuvre dans une société.

L'empressement de ses partisans, voire ses fanatiques, à transformer l'entreprise en cité idéale nous font penser que plus encore que le messianisme, elle relève de la "possession" car ils ne supportent pas l'attente.  Ses nouveaux  représentants sont tellement impatients de transformer les organisations  qu'ils donnent l'impression de "court - circuiter le temps".

Ce surinvestissement passionnel est la preuve que ce mouvement est animé de puissants idéaux. Il permettra certainement de démanteler les routines conservatrices du passé pour faire naître des alternatives nouvelles.  Il est très tentant de rentrer dans cette fête mais ils serait très dommage de n'en retenir que les fantasmes...
"Heureux les fêlés car ils laissent passer la lumière !"


 

Bibliographie et Sitographie

Bibliographie
Aubert N., De Gaulejac (1991), Le coût de l'excellence, Editions du Seuil
Barthes R (2010), Mythologies, Editions du Seuil
Braudel F. (2014), La dynamique du capitalisme, Flammarion
Durand G (1996), Introduction à la mythodologie, Albin Michel
Ehrenberg A.  (2010), La société du malaise, Editions Odile Jacob
Ehrenberg A. (2000), La fatigue d'être soi, Editions Odile Jacob
Enriquez E. (1997), Les jeux du pouvoir et du désir dans l'entreprise, Editions Desclée de Brouwer
Enriquez E. (2007), Clinique du pouvoir, les figures du maître, Editions Eres
Fournière Eugène (1910), La sociocratie (Un document exceptionnel !)
Laplantine F (1974), Les trois voix de l'imaginaire, Editions Universitaires
Liaudet JC (2007), L'impasse narcissique du libéralisme, Editions Climats
Linhart D. (2015), La comédie humaine, Editions Eres
Lordon F. (2010), Capitalisme, désir et servitude, Editions La fabrique
Mendel G. (2002): Une histoire de l'Autorité, La découverte
Mircea Eliade (1963), Aspects du mythe, Gallimard,
Pages, Bonetti, De Gaulejac, Descendre (1979), L'emprise de l'organisation, Puf
Sartre JP (1996), l'existentialisme est un humanisme, Editions Poche
Todd E. (1984), La diversité du monde, Editions du Seuil 
Vasse D. (1978), Un parmi d'autres, Editions du Seuil


Sitographie
  • Programme de recherche - Action du groupe ESC Clermont
    Sur ce lien
  • Les promoteurs du concept
Liberté et Cie ( Le site du livre écrit par Isaac Getz et Brian M. Carney)
Le site de Nicolas Cordier
Le blog de l'entreprise collaborative d'Aurélie Duthoit
#entrepriseliberee
Le site de Jean-François Zobrist
Le site des "colibris"
Le centre français de Sociocratie
Une bande dessinée très pédagogique sur l'halocratie réalisée par IGI Parners
  • Les critiques
L'entreprise libérée : Entre communication et imposture par François Gueuze, expert RH
La part d'ombre des entreprises libérées par Olivier Clement
 
  • Quelques sites d'entreprises libérées
Sur le chemin de la libération une expérience du groupe Innv On (Chronoflex)
L'association Eco-Attitudes
 
  • Divers
Le classement des entreprises où il fait bon vivre
Ce qu'attend la génération Y de l'entreprise

1 2 3 4 5 6


Groupe ESC Clermont Business School
Notez
Lu 6766 fois

Commentaires articles

1.Posté par Boulat le 13/08/2015 16:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci pour cette vision d'ensemble, cette bouffée d'air(e); pour cette analyse de fond. Vous me permettez de m'extirper des (d)ébats sensationnels :+) C'est un très beau partage

2.Posté par Jean-Claude Plourde le 14/08/2015 00:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,
Excellent article...
La gestion du consentement demande des lieux de délibération qui intègrent la stratégie, la gestion des opérations et la gestion quotidienne. L'équilibre entre ces trois facettes est fondamentale. Ce lieu de délibération est aussi un lieu d'apprentissage et de partage de connaissances nécessaire à la continuité de l'organisation.
Salutations!

3.Posté par bismuth denis le 16/08/2015 17:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci pour cet article qui donne au phénomène de l'entreprise libérée le recul nécessaire pour en relativiser la portée.
les mythes sont souvent fondateurs de changements profonds. ici c'est bien la mythologie de l'autorité qui est questionné. plus exactement le lieu ou doit s'exercer l'autorité.
qui est légitime pour allouer l'autorité à qui ? qui a autorité pour déclarer qui détient l'autorité ?

4.Posté par Guy Houvenaghel le 17/08/2015 21:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Félicitation pour cet article non seulement très bien documenté mais contenant une vraie analyse- A relire et relire... J essaierai de situer des auteurs tels que Spencer Johnson, vincent Lenhardt, Robert Dilts, Stephen Covey,...selon les 4 périodes... A bientôt-

5.Posté par Michel DENIER le 05/09/2015 17:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
excellent article

Je rajouterais comme référence bob DILTS et sa vision de la PNL 2.0, Jurgen APPELO et son management 3.0, le concept de servant leadership

mais sans aucun doute cet article est passionnant et fort bien écrit

au plaisir de lire d'autres contributions...

6.Posté par Olivier ARNOULD le 09/01/2016 16:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci pour cet article... et son approche intéressante du sujet par l'autorité... qui est un mot que je trouve de moins en moins prononcé dans les organisations même traditionnelles...

7.Posté par Jean marc SANTI le 01/02/2016 09:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Très bien mais nous restons un peu réactifs face à ce constat.... Il y a déséquilibre ou insatisfaction et nous essayons de trouver une solution pour y répondre. Ne pourrait on pas aller un peu plus loin et anticiper un peu quelles pourraient être les évolutions à faire dans un proche avenir. C'est un peu comme si nous répondions à une problématique qui n'existe pratiquement plus. On focalise sur les rares entreprises restantes à faire du management autocratique, pour vendre la libération. Mais déjà les insatisfactions se font sentir et le concept d'entreprises libérées est déjà dépassé. C'est un signe que cette approche reste à développer et à évoluer pour répondre au mieux aux évolutions des marchés et des mentalités... Peut être sommes nous utopiques lorsque nous croyons que l'entreprise doit devenir un lieu de réalisation de soi et de recherche de performance individuelle... Au service de qui?
http://www.santi-associes.eu

Nouveau commentaire :

Editorial | Le Temps de l'Action | Le Temps des Equipes et des Projets | Le Temps de la Strategie | Le Temps des Valeurs | Futurologie | Web TV du Management | Chroniques impertinentes