Connectez-vous S'inscrire
Management : Les 4 Temps du Management
Les 4 TEMPS du MANAGEMENT
Il est temps de réinventer le management

Le Temps de la Strategie

3.3 Faites vous-mêmes le diagnostic stratégique de votre entreprise (2) - Aspects financiers


Introduction

Le diagnostic financier d'une entreprise ne peut relever des seuls spécialistes financiers. Le dirigeant doit être vigilant sur certaines variables clés. Il importe de bien dissocier les ressources dont dispose une entreprise à un instant " T " et la façon dont les flux de recettes et de charges circulent dans l'entreprise. La première analyse relève de la lecture du bilan. La seconde de l'analyse des comptes de résultats.

 

1. Les conventions de base

2.1 Au niveau du Bilan - 2.2 Au niveau du compte de résultats

2.1 Au niveau du Bilan :

Le " Passif " à droite représente l'origine des ressources. On distingue :
- Les Capitaux Propres ou CP qui proviennent de la richesse économique apportée par les actionnaires qui sont les propriétaires de l'entreprise.
- Les " Dettes à Long et Moyen Terme " ou DLMT qui proviennent des emprunts faits à des tiers, en particuliers les banques.
- Les " Dettes à Court Terme " ou DCT qui proviennent des sommes dues aux fournisseurs, salariés, sommes dues à l'état, qu'on appelle " Actif circulant ".

L'" Actif " à gauche correspond à l'attribution des ressources. On distingue :
- Les " Immobilisations " (IM) qui correspondent aux investissements nécessaires à l'activité de l'entreprise.
- Les " Stocks " (S) qui correspondent aux investissements que doit faire l'entreprise pour avoir les produits disponibles pour répondre aux commandes de la clientèle.
- Les " Réalisables et Disponibles " (RD) qui correspondent à l'argent que doivent les clients à l'entreprise.

Le classement vertical des biens s'opère dans un ordre de liquidité croissante au niveau de l'actif et au niveau du passif dans un ordre d'exigibilité croissante.

Le haut du Bilan est lié au long terme, c'est-à-dire plutôt aux investissements nécessaires sur la durée ; le bas du Bilan au court terme, qu'on appelle aussi l'exploitation.

Au niveau du " Passif" , les Capitaux propres et les Dettes à Long et Moyen Terme constituent les Capitaux Permanents, c'est-à-dire qu'ils servent à couvrir les financements stables dont l'entreprise à besoin, savoir les IM, les Stocks et une partie des fonds qui permettent d'attendre que les clients payent, à savoir le Fond de Roulement (FR). Les Stocks + les Réalisables et Disponibles représentent l'Actif Circulant (AC).

Le FR peut être perçu comme le seuil de sécurité que se procure le chef d'entreprise pour faire face aux besoins de financements liés à l'exploitation.
FR= (CP+DLMT) - IM

Le Besoin en Fonds de Roulement est le montant dont l'entreprise a besoin pour faire face à ses besoins d'exploitation. Le FR couvre en général une partie des BFR mais pas la totalité.
BFR = Stocks + RD - DCT

Si le FR est > BFR, la Trésorerie est positive
Si le FR est < BFR, la Trésorerie est négative

Pour y voir plus clair, vous pouvez approfondir en suivant un module de E-Learning avec Ideco

2.2 Au niveau du compte de résultats :

Le compte de résultat permet d'observer la circulation des flux économiques en terme de charges et de produits.

Les Variables clés à surveiller peuvent être les suivantes

L'analyse du compte de résultat devra surtout se concentrer sur les variables suivantes :
 

[TABLE, largeur:510, ecart:5] Variables; Définition CA (Chiffres d'Affaires);Totalité des ventes réalisées (Il peut être utile de l'analyser par DAS). Production Globale; Ventes + Stock final - Stock initial. Marge Globale; CA Net - Coûts d'achats des marchandises vendues. VA*** ( Valeur Ajoutée); Production Globale - Consommations intermédiaires. Consommateurs intermédiaires; Achats consommés + Autres charges externes. Achats consommés; Stock initial + Achat net - Stock initial. Autres charges externes = Dépenses liées aux fournisseurs de travaux et de services EBE ***(Excédent brut d'Exploitation); VA + Subventions d'exploitation - Charges du personnel - Impôts, taxes et assimilés. RN** (Résultats nets); EBE + Produits financiers et exceptionnels - Charges financières et exceptionnelles - Impôts sur les bénéfices-Participation.
Pour y voir plus clair, vous pouvez approfondir en suivant un module de E-Learning avec Ideco

2. Méthodologie : transformer les chiffres en images

Un proverbe chinois affirme qu'une image vaut mille mots. C'est d'autant plus vrai pour l'analyse financière.

Par convention, on utilise habituellement les histogrammes pour représenter les éléments du bilan et les lignes pour les variables du compte de résultats.

Il est important de réaliser une étude en dynamique c'est-à-dire sur 3 ans au minimum.

Voici quelques exemples de modélisation.

Exemple d'un dossier de diagnostic financier complet d'une entreprise industrielle

3. Ratio clés

5 familles de ratios à explorer :

3.1 Ratio de structure : L'entreprise est-elle solide pour assurer son développement ?
FP/DLMT
Si ce ratio est supérieur à 1 : l'entreprise a encore des capacités d'endettement - s'il est inférieur à 1, ce sont les banquiers qui prennent les risques (Ils n'aiment pas trop se substituer à l'entrepreneur).

3.2 Ratios de rentabilité : l'entreprise dégage-t-elle des résultats ?
Marge commerciale/CA
EBE/CA (Mesure de la performance globale de l'entreprise)
RN/CP (Permette de mesurer la rentabilité des capitaux investis)

3.3 Ratios d'activités :
Rotation des stocks = (Stock moyen de marchandises / Coûts d'achat des marchandises vendues) x 360
Crédit Clients = ( ECT (Créances clients) / CA ) x 360
Crédits fournisseurs = (Dettes fournisseurs / CA) x 360
VA/Effectifs (Le personnel est-il efficient ?)
MS (Masse Salariale) / VA (Mesure de la part du Facteur Travail dans la création de richesse économique)
EBE/VA (Mesure de la part du Facteur Capital dans la création de richesse économique)

3.4 Ratios de liquidité :
Marge de sécurité en terme de trésorerie = (FR/CA)x360
Importance du BFR pour l'exploitation = (BFR/CA)x 360
Degré de liquidité immédiate = (Trésorerie/CA) x 360

3.5 Calcul du Seuil de Rentabilité(SR) :
Marge sur coûts variables = (CA net - Coûts variables)
SR = (CA x Coûts Fixes)/MCV
Pour savoir à quel moment dans l'année comptable le SR sera atteint, la formule est :
(SR/CA) x 12. Cette formule permet de savoir à partir de quel moment, l'entreprise commence à gagner de l'argent.

4. Benchmarking

La comparaison avec les principaux concurrents est toujours utile. Le benchmarking part du principe qu'il faut emprunter aux meilleurs du secteur les solutions qu'ils ont déjà mises en oeuvre. 2 outils à la portée de tous :
- Visiter le site Internet des concurrents (en particulier l'organigramme)
- Consulter le site sociéte.com
Les CCI offrent la possibilité de consulter des bases de données où le travail est déjà fait. Citons la base Kompass et plus encore celle de Diane.

Bibliographie et autres documents utiles

Nous recommandons la lecture de 3 documents très pertinents de Mr Paul Louis Brodier, concepteur d'une méthode innovante dans le domaine de la gestion : " La VAD "
1. La Valeur Ajoutée : une autre logique pour l'entreprise
2. Diaporama pédagogique sur la Valeur Ajoutée Directe
3. Productivité - VA - Valorité

Enfin nous recommandons pour approfondir de visiter son site

 


Notez
Lu 2482 fois

Editorial | Le Temps de l'Action | Le Temps des Equipes et des Projets | Le Temps de la Strategie | Le Temps des Valeurs | Chroniques impertinentes | Web TV du Management


Recherche
Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
Viadeo