Connectez-vous S'inscrire
Management : Les 4 Temps du Management
Les 4 TEMPS du MANAGEMENT
Il est temps de réinventer le management

Le Temps des Equipes et des Projets

2.17 Quelques codes de conduite pour les managers de proximité


1. Les codes de bonne conduite font partie de la compétence managériale

Christian Bourion, professeur chercheur en Management, docteur d'état en Sciences économiques et auteur de nombreux ouvrages a mené en 2005 une étude sur les codes de conduite attendus par les collaborateurs à partir d'une collecte qu'il a réalisée auprès de 1105 personnes. Il a extrait 171 incidents critiques en termes de management qui auraient pu être évités si les 25 principes de précaution qu'il a identifiés avaient été appliqués par les managers de proximité. Cette liste ne constitue pas un catéchisme managérial mais est le résultat d'une analyse rationnelle qui s'est construit à partir des verbatims des 1105 personnes interrogées.

Nous ne relatons dans cet article que les conclusions de son travail. Le lecteur pourra constater qu'elles ont, en soi, une valeur pédagogique réelle puisqu'elles permettent de faire émerger un " code de conduite " utile pour l'action. L'objectif de ce qui pourrait apparaître comme une prescription est de réduire la fréquence des conduites qui provoquent des " souffrances inutiles " et faire chuter les collaborateurs dans le bas de la pyramide de Maslow, ce qui n'est guère compatible avec la logique de performance.

Peter Drücker disait : " Il faut respecter les bonnes manières ! " Les codes de conduite au travail) sont donc indispensables. Mais les bonnes conduites managériales ne sont pas totalement identiques à celles de la famille. Elles ne peuvent non plus se limiter au civisme. Elles ont leur spécificité que Christian Bourion a identifiée à partir des erreurs constatées. Les codes qu'il propose ont été construits à partir des conduites observées. Elles permettent donc de prévenir. Un manager averti en vaut deux ! C'est bien en prenant conscience des risques qu'on peut anticiper les solutions et intégrer dans son système de management une éthique opérationnelle au quotidien.

L'attention portée à ces codes, fait partie de l'exercice du management. Elles représentent des éléments qui fondent le respect entre un manager et ses collaborateurs. C'est en se montrant honorable qu'on peut espérer être respecté.

Ceux qui souhaiteraient approfondir pourront le faire en lisant la totalité de l’article en fichier joint.

2. 3 conseils de conduite et conditions de travail

1. On peut demander à ses collaborateurs de travailler plus, mais il est préférable de ne pas imposer son rythme aux autres, la règle juridique doit être respectée.
2. Les conditions de travail sont toujours insuffisantes, mais il est préférable de ne pas tolérer ou laisser persister des transgressions du règlement intérieur, car c'est donner un satisfecit au désordre et au manque de respect des règles.
3. On peut continuellement être dans l'urgence, mais il est préférable de ne pas transgresser les règles de sécurité si l'on ne veut pas se retrouver à l'hôpital ou en prison.

3. 5 conseils de conduite aux supérieurs hiérarchiques

1. En tant que supérieur, vous devez vous attendre à ce que vos subordonnés fassent des erreurs, cela fait partie de votre travail et c'est une excellente occasion de renforcer le lien. Il suffit de témoigner du respect, car il est affaibli.
2. Quand vous percevez des risques, il est préférable d'envoyer des messages d'alerte, plutôt que de laisser le collaborateur se tromper.
3. Quand l'erreur s'est produite, il est préférable de débriefer.
4. Il est préférable de renouveler explicitement sa confiance après le débriefing de l'erreur.
5. Il est préférable d'éviter de faire de la publicité inutile autour de l'erreur qui a été faite, par exemple en racontant l'erreur à tout le monde.

4. 6 conseils de conduite aux subordonnés

1. En tant que subordonné, vous n'attendez pas que votre supérieur fasse des erreurs. Le mieux est de donner votre avis avec respect.
2. Quand vous faites une erreur, il est préférable de la reconnaître.
3. Une fois l'erreur reconnue, il est préférable de la réparer dès que possible.
4. Dans tous les cas, évitez les enchaînements d'erreurs.
5. Contrôler vos réactions affectives.
6. N'hésitez pas trop longtemps avant de demander de l'aide.

5. 8 conseils de conduite dans les relations de travail en général

1. Il est préférable de mener un entretien préalable avant d'appliquer une décision concernant une personne ; surtout si c'est une décision sanction. En l'omettant, on croit éviter une difficulté mais cela en provoque d'autres plus graves.
2. Il est préférable de s'efforcer de faire ce qu'on dit et de dire ce qu'on fait, chaque fois que cela est possible.
3. Il est préférable que les sentiments qu'elles vous inspirent ne soient pas la source principale des décisions concernant les personnes que vous dirigez.
4. Il est préférable de rester régulier avec vos supérieurs hiérarchiques et vos subordonnés, surtout aux deux extrêmes : quand il ne se passe rien et quand c'est très difficile.
5. Il est préférable d'éviter le tutoiement quand cela est l'équivalent d'un manque de respect.
6. Il est préférable d'éviter de s'excuser avec les personnes qui y voient une marque de faiblesse et au contraire de s'excuser avec les personnes qui y voient une marque de respect.
7. Il est préférable d'éviter de critiquer une personne en son absence.
8. Il est préférable de ne pas tolérer les situations où une ou plusieurs personnes servent de boucs émissaires.

6. 3 conseils de conduite concernant le travail lui-même

1. Il est préférable que la qualité du travail effectué soit indépendant du plaisir qu'il vous procure.
2. Quand on résout un problème, il est préférable de suivre une procédure qui n'en introduit pas un second, éventuellement encore plus compliqué à résoudre que le premier.
3. Il est préférable de toujours se respecter soi-même.

Conclusion

Les managers de proximité sont, plus que tout autres, confrontés aux sensibilités individuelles. Ils sont au carrefour des contraintes de performance et des obligations sociales : c'est dire combien ils sont exposés.

L'identification empirique des " codes de bonne conduite " peuvent permettre non seulement d'économiser des souffrances inutiles mais aussi de rendre concrète dans la vie ordinaire de l'entreprise une attitude socialement responsable.

Bibliographie


Faites connaissance avec l'auteur : Christian Bourion

Dr. Christian BOURION
- Ph.D. in Economics, Laureate of the best Ph.D. Thesis, HDR Lecturer,
- Professeur habilité ; ICN Business School

Web Sites :
- Personal Web Site :
- Professional Web Site :
- The author's english Books site :
- The author's french Books site



Notez
Lu 3678 fois

Nouveau commentaire :

Editorial | Le Temps de l'Action | Le Temps des Equipes et des Projets | Le Temps de la Strategie | Le Temps des Valeurs | Chroniques impertinentes | Web TV du Management


Recherche