Connectez-vous S'inscrire
Management : Les 4 Temps du Management
Les 4 TEMPS du MANAGEMENT
Il est temps de réinventer le management

Le Temps de l'Action

1.11 Le principe des 80/20 en Management selon Richard Koch



1. Changer notre conception du Salut : Effort et récompense ne vont pas toujours ensemble

Dans son dernier livre " Le Principe 80/20 ", Richard Koch nous propose de faire la révolution du temps. 7 moyens peuvent permettre de déclencher cette révolution : Le premier point à remettre en cause est selon lui notre conviction à considérer que la souffrance mène au salut. Il nous invite à revisiter nos conceptions du travail.

Cette conception s'appuie sur une croyance que le " dur labeur " sera automatiquement récompensé par de la réussite est selon lui injustifiée : " Il faut nous convaincre une fois pour toutes que le dur labeur, surtout pour le compte des autres, n'est pas un moyen efficace pour obtenir ce que nous voulons. Le dur labeur mène à de faibles bénéfices ".

Cette première proposition n'est pas sans rappeler une citation de Jean-Louis Servan-Schreiber dans son livre l'Art du Temps : " Chaque fois que nous sommes dans l'activisme, c'est probablement que nous avons oublié nos buts ".

La crispation, la tension, la confusion, le stress est donc le signe que nous sommes dans la mauvaise direction ; mais par masochisme, nous pouvons avoir tendance à censurer les sensations et à nous acharner en étant inconsciemment convaincu que souffrir peut nous emmener au salut).
 

2. S'affranchir de la culpabilité et faire appel à l'intelligence

Richard Koch nous invite à nous affranchir de la culpabilité) : " Il n'y a rien de mal à privilégier ce que nous préférons être ou vivre. Faites ce que vous aimez, faites-en votre travail. Presque tous ceux qui se sont enrichis l'ont fait en s'adonnant à des tâches qu'ils aimaient. Cela pourrait être un autre exemple de la perversité de l'univers : 20% des individus non seulement jouissent de 80% de la richesse mais monopolisent 80% de la satisfaction tirée du travail ".

Le critère de joie et de plaisir au travail devrait donc être privilégié au détriment de ce qui nous cause de la peine et de la douleur : " Ce n'est qu'en se sentant satisfait que l'on peut créer quelque chose d'une réelle valeur ".

Mais il ne faudrait pas croire qu'il s'agisse d'un appel à la paresse : " Je ne préconise pas la paresse perpétuelle. Le travail naturel est un besoin intrinsèque, comme le découvre vite le chômeur, le retraité, quiconque gagne une fortune du jour au lendemain. La grande utilité de la pensée des 20/80 est d'inciter l'individu à s'engager dans des activités à valeur et à satisfaction élevées dans son travail comme dans ses loisirs ; elle ne cherche pas à provoquer le remplacement du travail par les loisirs. Mais je soupçonne que la plupart des gens orientent trop leurs efforts dans la mauvaise direction. Notre monde serait bien meilleur, si une moins grande quantité de travail menait à une plus ample profusion de créativité et d'intelligence. La quantité de travail compte beaucoup moins que sa qualité et sa qualité dépend de l'orientation que chacun se donne.

Dressez ensuite une autre liste, celle de vos déserts de réussite. Ce sont les périodes qui ont été pour vous les plus stériles, où votre productivité était la plus faible. Ici encore, demandez vous ce que ces déserts ont en commun. Ensuite agissez en conséquence.

3. Se libérer des obligations imposées par les autres

" Lorsque 80% du temps rapporte 20% des résultats, il y a fort à parier que ces 80% ont été dépensés sur l'ordre de quelqu'un d'autre. Ce qui compte, c'est d'être sélectif, de choisir avec un grand soin ses partenaires et obligations ".

4. Faire fi des conventions et être excentrique dans l'utilisation de son temps

" Vous n'échapperez pas à la probabilité que 80% de votre temps sera consacré à des activités de priorité secondaire, en adoptant un comportement conventionnel ou en recherchant des solutions conventionnelles ".

Peu importe si nos manières de gérer son temps sont singulières et originales. Ce qui importe c'est qu'elles nous permettent d'être efficaces.

5. Identifier les 20% de nos actions qui nous rapportent 80% des résultats

Richard Koch pose l'hypothèse assez scandaleuse qu'environ un cinquième de notre temps nous rapporte les quatre centièmes des résultats ou du sentiment de bonheur. Il nous invite à identifier clairement nos priorités dans chaque champs. C'est d'ailleurs ce que le lecteur peut faire en utilisant la méthode " Ombres et lumières " que nous offrons comme cadeau de bienvenue.

Voici sa méthode :

" Pour ce qui est du bonheur, repérez vos plages heureuses : ce sont les petites périodes ou les quelques années qui ont apporté à votre vie une quantité de bonheur importante. Prenez une feuille de papier, et sous la rubrique " Plages heureuses ", dressez la liste de tous ces moments ou périodes dont vous souvenez. Essayez ensuite de trouver le dénominateur commun de tous ces moments ou de certains d'entre eux.

Répétez l'exercice pour vos plages heureuses. Généralement, celles-ci ne représenteront pas l'entièreté des 8O% restants de votre temps, puisque pour la plupart d'entre-nous le no man's land neutre séparant les plages heureuses des plages malheureuses est large. Il est toutefois essentiel d'identifier les causes de non-bonheur les plus significatives et d'en chercher le dénominateur commun.

Pour ce qui est des résultats obtenus, répétez l'exercice ci-dessus. Repérez vos plages de réussite : ce sont de brèves périodes durant lesquelles, vous avez atteint un rapport valeur : temps de loin supérieur à celui du reste de la semaine, du mois, de l'année ou de toute votre vie. Sur une autre feuille de papier, sous la rubrique " plages de réussite " dressez une liste complète si possible à l'échelle de votre vie entière. Essayez de dégager les caractéristiques communes à toutes ces plages de réussite ".
 

6. Amplifiez les 20% de votre temps qui vous rapportent 80% des résultats

La réflexion sur les résultats et les moments de bonheur ne visent pas à augmenter la productivité de façon mécanique. Cela permet de comprendre quelque chose de beaucoup plus fondamental que les événements eux-mêmes. Cela permet de tenter de repérer ce pourquoi nous serions programmés pour réussir le mieux. En analysant les périodes ou le rapport temps-satisfaction étant le plus important, cela peut faire " surgir chez l'individu " quelque chose qui serait de l'ordre de sa vocation. Richard Koch nous invite à consacrer deux fois plus de temps aux 20% du temps qui font 80% des résultats.

Pour mettre en route cette dynamique, l'auteur nous conseille de doubler sur 1 semaine, puis 1 mois, puis 1 trimestre, etc. Le temps que nous pourrions consacrer à des activités qui ont plus de valeur, en termes de sens, pour nous.

Cette invitation à vivre dans la joie plutôt que dans la souffrance peut dans certains cas conduire à un changement radical de carrière ou de style de vie.

7. Eliminer ou réduire au maximum nos activités à faible valeur ajoutée

Si on mène cet exercice jusqu'au bouts, c'est à dire de passer de 20% de notre temps efficace à 100%, cela devrait nous conduire à éliminer près de 80% de nos activités. Même s'il n'est pas possible d'éliminer toutes les activités à faible valeur ajoutée, il est possible de progresser.

Pour conclure, nous mettrons l'accent sur un point que Richard Koch rappelle régulièrement : Nous ne manquons pas de temps mais nous ne savons pas clairement identifier ce qui est important pour nous ; c'est pour cette raison que nous consacrons 80% de notre temps à des activités qui nous apporte peu de valeur. Sortir du masochisme, s'autoriser à entrer dans un sentiment personnel de réussite passe par une plus grande attention sur ce qui est vraiment important et à passer à l'acte avec détermination tout en respectant autrui.

Quelques citations pour terminer

" Si nous utilisons efficacement 20% de notre temps seulement, nous n'en manquerons jamais ! ".

" Vous n'avez pas besoin de mieux vous organiser ou de modifier votre emploi du temps, mais de transformer votre manière de l'utiliser ".

" L'objectif de la gestion du temps n'est pas de faire entrer 1 litre d'eau dans une tasse de thé ! ".

" Il n'y a pas de pénurie de temps. En fait, nous en avons en abondance. Nous ne faisons usage que de 20% de notre temps ".

" Ce n'est pas d'une pénurie de temps qu'il faut s'inquiéter, mais plutôt de la tendance à dépenser la plus grande partie de notre temps de manière dénuée de qualité ".

Bibliographie

Richard Koch, Le Principe des 80/20, Editions de l'Homme, 2007, p 321

Présentation de l'éditeur :

Ce livre provocateur soutient fait la preuve que l'on peut accomplir davantage en fournissant beaucoup moins d'efforts, de temps et de ressources. Bien que le Principe 80/20 ait fortement marqué notre monde moderne, Richard Koch est le premier à montrer comment l'appliquer de manière pratique et systématique. Grâce à une série d'exemples puisés dans les domaines des affaires, du commerce et de la vie en général, l'auteur nous fait découvrir le fonctionnement de cet étonnant principe. Saviez-vous par exemple que 20% de la production d'une entreprise entraîne 80% de ses ventes et de ses profits ? Et que 20% des clients de cette même entreprise génèrent 80 % de ses bénéfices ? En nous concentrant sur le fait que 20% de nos efforts nous rapportent la plus grande part de notre réussite, nous pouvons améliorer considérablement notre efficacité. En somme, c'est en mettant notre énergie sur les choses qui comptent que nous pourrons devenir extrêmement efficaces dans notre travail, notre entreprise et notre vie.

Biographie de l'auteur :

RICHARD KOCH est l'auteur de 13 ouvrages à succès, dont Le Principe 80/20. Entrepreneur paresseux (ce sont ses propres mots), il a dirigé des entreprises très diverses allant de la consultation (LEK), aux agendas électroniques (Filofax), en passant par l'hôtellerie (Zoffany and Zola), la restauration (Belgo) et le gin haut-de gamme (Plymouth), Il travaille actuellement pour Betfair, la plus grande " bourse de paris " au monde.
 

Comment définir ses priorités selon Even Rocket




Notez
Lu 4915 fois

Editorial | Le Temps de l'Action | Le Temps des Equipes et des Projets | Le Temps de la Strategie | Le Temps des Valeurs | Chroniques impertinentes | Web TV du Management


Recherche
Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
Viadeo