Connectez-vous S'inscrire

Le Management au service de l'Intelligence Collective de l'Action

Anthropologie du Management et des Organisations

Mardi 25 Novembre 2014
1:10

3.12 La stratégie du Dauphin : Une nouvelle manière de penser pour affronter les transformations incessantes du monde



1. L'obsolescence des paradigmes

Les 4 Temps du Management
Tout le monde s'accorde à reconnaître que les règles du jeu qui régissent la vie des affaires connaissent un réel bouleversement. Nos modes de penser ont-ils suivi cette mutation ? Nous sommes nombreux, y compris parmi les élites, à faire nos analyses avec des modes de penser qui relèvent du passé. Nous avons récemment dénoncé la fiction du slogan " travailler plus pour gagner plus " en montrant notamment qu'en 100 ans, le PIB par habitant avait été multiplié par 5 tandis que la durée annuelle du travail avait diminué de moitié. Dans un autre article, plus ancien, nous nous sommes largement interrogés sur l'acharnement de certains décideurs à se crisper exclusivement sur la compétitivité " Prix ", alors que l'évidence montre, en particuliers en matière d'export, que nos principales capacités reposent sur des éléments de différenciation (marque, qualité, services, etc.).

Les difficultés que nous avons à sortir de ce qu'il faut bien finir par appeler " une crise " et surtout la lenteur que nous mettons à la résoudre, ne sont-ils pas les signes que nous sommes prisonniers d'un paradigme, à l'évidence aujourd'hui dépassé ?

Pour Dudley Lynch et Paul L. Kordis, auteurs du livre " la stratégie du dauphin ", nous raisonnons comme des " carpes " ou des " requins ", alors qu'il s'agit aujourd'hui de fonctionner en " dauphin ". Jean-Marie Descarpentries ancien PDG de CarnaudMetalBox et de Bull associé à Philippe Korda, consultant, n'hésitent pas à parler de " panne du management ". (L'entreprise réconciliée,Albin Michel 2007, 255 p).

" La plupart des grandes entreprises continuent d 'élaborer consciencieusement des plans à 3 ans, voire 5 ans pour tenter en vain de planifier l'imprévisibilité. Les plans sont une extrapolation des tendances et des chiffres observés dans le passé récent et sont fondés sur des hypothèses de relative stabilité de l'environnement; ils concentrent une somme énorme d'expertise et d'intelligence pour détailler jusqu'à deux chiffres après la virgule une multitude de données plusieurs années à l'avance ! "

Ces deux auteurs se demandent, comme nous-mêmes d'ailleurs, pourquoi nous construisons nous encore des projets de développement avec " des méthodes d'avant hier ".
Pour découvrir la ligne éditoriale et toutes les ressources du site, cliquez sur S'abonner (dans la barre bleue du titre à gauche)
3.12 La stratégie du Dauphin : Une nouvelle manière de penser pour affronter les transformations incessantes du monde
Rédigé le Mercredi 16 Avril 2008

Commentaires articles

1.Posté par LACHHEB Sabrina le 11/10/2009 21:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Carpette, Dominus et Requiem autour d’une destinée…ou d’un chemin commun ?

Le Dauphin, cousin germain du Requin est né sous l’égide des « in ». A peine une lettre de plus le distinguait-elle de son cousin, a priori aussi malin.

Pourtant, en grandissant, le Requin a affirmé sa personnalité et décidé de revendiquer son identité. Il a tout d’abord fait observer qu’une voyelle bien aiguisée le distinguait de son germain. C’est donc par le « E » que tout a commencé. La peur de l’Echec le conduit tout d’abord à voir ses paires comme des Ennemis à la quête du même butin puis comme des proies. Très jeune, il s’est donc vu inculquer cette devise « mon Estomac, ton repas ». Sans Ethique, plein de tics, dramatique, fanatique, il n’abdique qu’à la fin…quelques crocs en moins !...

Le Dauphin, quant à lui, face aux affres des affaires et aux affres de sa lignée, somme toutes relativement éloignée, a pris un tout autre chemin. N’appréciant pas les bains trop chauds, ni les douches froides, c’est entre deux eaux qu’il a appris à naviguer. Par son intuition, son anticipation et somme toute, son intelligence, il est le Dominus en tout lieu en eau douce et dans le feu. D’aucuns diraient qu’il navigue à vue, c’est pourtant sa vue qu’on attend, toujours avant. Son charisme et son pragmatisme sont son prisme.

Enfin, c’est avec la Carpette qu’il convient de conclure. La Demoiselle manque certainement de personnalité. Son identité, c’est celle qu’elle a empruntée à ceux de l’autre lignée. Poupée muette, pas chouette et même pas à la recherche de pépettes, elle vivotte tranquillement. La devise de la mignonette « le ciel bouge mais le plafond nous en protège ». Sa vie par procuration est celle de l’ennui et de l’évitement. Son plus grand commun avec le Requin : côtoyer l’Echec…ou les chefs…

Sabrina.

2.Posté par Dudley Lynch le 16/07/2012 18:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Thanks greatly for lengthy review of our book, "Strategy of the Dolphin."

I'd like to let your readers know that we have just published a sequel to "Strategy of the Dolphin" called "LEAP! How to Think Like a Dolphin & Do the Next Smart, Right Thing Come Hell or High Water."

Information on the book is available here:

http://www.braintechnologies.com/index.htm

We'll be offering a 3-day training/certification seminar in dolphin thinking in Gainesville,, Florida, on Octobr 24-25-26. For details, go here:

http://www.braintechnologies.com/seminar.htm

All good wishes,
Dudley Lynch
President
Brain Technologies Corporation
Gainesville, Florida, USA
www.braintechnologies.com


Editorial | Le Temps de l'Action | Le Temps des Equipes et des Projets | Le Temps de la Strategie | Le Temps des Valeurs | Le Manager en Action