Connectez-vous S'inscrire
Les 4 Temps du Management - Réinventer le Management
Un webzine au service de l'innovation en Management
Les 4 Temps du Management

Futurologie

Du sport à l’espérance de vie, un pari rentable ?

​N’attendez plus l’EuroMillion ou le Super Loto pour espérer remporter une grosse somme, misez sur la mort des individus, cela est d’autant plus rentable !


La Deutsche Bank a permis à des investisseurs de s’enrichir en pariant sur la mort de personnes âgées. Scandale du côté chez nos voisins germaniques ! Non pas pour le caractère immoral de ce pari, mais parce que cela ne rapportait pas assez et pas assez rapidement.  La question de l’inviolabilité de la dignité humaine se pose alors. 
 
Quand est-il du côté du pays de la baguette et du croissant ? La loi a compris l’importance de réguler le marché des jeux de hasard et s’est rapidement emparée du sujet afin de protéger les citoyens. 
 
En quoi les paris de demain briseront les codes éthiques, sociaux et légaux ?  
 
                        I.Le cadre législatif  
 
Les jeux de hasard ont très longtemps été interdits en France, mais devant l’ampleur et les dangers que cela représentait pour les individus, l’État a pris conscience de la nécessité de l’encadrement. 
 
“Les jeux d'argent et de hasard qui, à titre dérogatoire, sont autorisés en application de l'article L. 320-6 ne sont ni un commerce ordinaire, ni un service ordinaire ; ils font l'objet d'un encadrement strict aux fins de prévenir les risques d'atteinte à l'ordre public et à l'ordre social, notamment en matière de protection de la santé et des mineurs.”
En France, la loi encadre les jeux de hasard de manière précise et stricte afin d’éviter les dérives que cela peut entraîner. Entre endettements, addictions et détournement de la loi par les mineurs, les citoyens français doivent pouvoir être protégés efficacement.  
Plusieurs ministères ont la charge de cet encadrement, le ministre de l’Intérieur a la charge du pôle casino, les paris hippiques sont quant à eux sous la tutelle des ministères de l’Agriculture et du Budget. Concernant les jeux en ligne, ils étaient encadrés par l’Autorité Nationale des Jeux, créée en 2020 qui remplace l’ARJEL (Autorité de Régulation des Jeux en Ligne) en renforçant davantage ses pouvoirs face à l’essor des plateformes, notamment dans la prévention des dérives. 
  
En effet, la législation n’a pas eu le choix que de s’adapter à l’arrivée de ces pure players. C’est aujourd’hui une transposition d’une directive européenne qui autorise la concurrence en termes de jeux de hasard, au travers de la loi du 12 mai 2010. Cette directive met alors fin au monopole aux pionniers en la matière, la Française des jeux et le PMU.  Betclic, Winamax ou encore Unibet font alors leur apparition. 
  
Bien que les chances de gagner soient plus qu’infimes, cela n’empêche pas de nombreux individus de se laisser tenter, emportés par l’espoir de remporter une grosse somme, de mettre en péril leurs finances. Cela n’a pas échappé aux pouvoirs publics qui tentent d’en limiter les dérives. 
  
En dépit du fait que l’État soit soucieuse de mettre en place des actions pour protéger les individus, certains auteurs affirment que ces addictions constituent un réel intérêt pour l’État, qui verrait alors une opportunité de s’enrichir par le biais des dérives (Observations sociojuridiques sur le phénomène des addictions aux jeux d’argent et de hasard, Christophe Alonso, page 103-126).   
 
  1. Quand la loi ne suffit plus (de nouveaux acteurs inattendu) 
 
Comme vu précédemment, la loi nous protège, mais de manière inefficace, dans la réalité des choses, il existe de nombreux points de détournements qui entraînent des dérives certaines. La législation française, une blague dans un monde interconnecté, dans lequel un simple VPN (Réseau Virtuel Privé) permet aux utilisateurs de parier sur des sites étrangers. Il permet à un utilisateur d'être rattaché à un réseau internet virtuel, pour lequel l’on choisit la localisation souhaitée, de préférence à l’étranger, ce qui permet de parier en toute liberté. L’essor des crypto-monnaies facilite l’anonymat, et rend la traçabilité des bookmakers impossible.
On peut citer l’exemple des serveurs d’entreprises basés sur des bateaux, au sein des eaux internationales. Par conséquent, ces derniers ne sont soumis qu’aux lois internationales, inexistantes sur ces thématiques. D’un point de vue, utilisateur (parieurs), la loi ne peut pas grand-chose. 
Grâce à notre questionnaire quantitatif, basé sur un échantillon de 45 personnes, nous avons 62% participants qui affirment avoir déjà parié avant l’âge légal de 18 ans. D’un point de vue de la littérature scientifique, les chiffres sont différents ; “Un jeune mineur de 15 à 17 ans sur trois (32,9 %) déclare avoir joué au moins une fois à un jeu d’argent et de hasard au cours de l’année écoulée.” (Poirot-Mazères, 2016). 
D’un point de vue bookmaker, encore une fois la digitalisation des paris sportifs leur permet d’être localisées n’importe où sur terre, et de manière anonyme. L’État français se retrouve alors impuissant face aux sites de paris sportifs étrangers qui ne sont pas soumis à leurs lois ou à leur contrôle, rendant les dérives faciles, l’appât du gain étant le seul mot d’ordre qui importe. L’engouement des jeunes générations pour les sites de paris sportifs se retrouve alors accéléré et favorisé par les influenceurs sur les réseaux sociaux. Avec une stratégie de communication agressive sur les différents canaux de communication 2.0. Les sites de paris sportifs ont recours aux influenceurs qui réalisent alors des placements de produit, en reprenant les codes de leurs générations. C’est pourquoi, on peut visionner des publicités dans lesquelles un influenceur connu des jeunes, Mohammed Henni, proclame en pariant “tout pour la daronne”. C’est sur ce point-là que l’État essaye de contrôler le phénomène (suppression de cette pub à la télévision), mais c’est déjà trop tard pour certains jeunes pris dans la spirale, et la mode que représentent ces jeux d’argent.  

III) Du paris à l’influence, les dérives  
 
Actuellement, nous assistons à un début de dérive concernant les jeux de hasard, qui risquent si elles ne sont pas contrôlées et régis par des lois strictes de causer énormément de dégâts.
 
Récemment, la naissance de l’enfant de Meghan Markel et Harry Mountbatten, a suscité l’intérêt des fans allant même jusqu’à parier sur son prénom. Une Londonienne a donc parié 140€ sur le prénom petit fils de la reine d’Angleterre, et à remporter un gain de 21 000 €. Ce pari,qui à la base, peut paraître bienveillant et enfantin révèle en fait une certaine réalité. 
Autre exemple, plus proche de nous, dans le Finistère un groupe de personnes sont en train de développer ce que l’on appelle le nécroloto. Grâce aux listes de “personnalités qui vont mourir cette année” qui paraissent dans des journaux (Le Monde, L’Obs…), les internautes du monde entier peuvent parier sur la mort de célébrités. Ce concept existe déjà aux Etats-Unis depuis 2008 en déterminant même les causes de la mort de la célébrité (alcool, dépression, suicide…) “en cas de paris gagnant aux Etats-Unis le parieur gagne un t-shirt à l’effigie de la star décédée accompagné d’un subtil je l’avais prédit” nous explique le site Kelbet.com. 
Dans une réalité beaucoup plus sombre, “la deutsche bank propose un placement au rendement mortel” titre le monde ou encore un “placement funèbre” selon France 3. 
Cette banque a récemment proposé à ses clients les plus âgés des placements intrigants. 
En effet dans un panel de 72 à 85 ans, les clients sont analysés et scrutés par des professionnels de santé pour établir la date de leur mort. Si les volontaires survivent plus de 1 an, ils touchent un rendement de 6% s’ils survivent 3 ans de plus, ils perdent la moitié de leur mise. Ce système a fait un tel scandale que la Deutsh bank a dû faire machine arrière.
Cependant, ce pari a permis à Mr Matthews, 59 ans, atteint d’un cancer en phase terminale de gagner en tout 15 000 dollars après avoir parié qu’il resterait en vie. Grace à 3 paris sur sa propre mort, avec une mise de seulement 100 dollars (côte 1/50), Mrs Matthews, après son décès, a laissé à sa femme la somme de 15 000 dollars. 
Ce genre de dérive, impensable il y a quelques années, est aujourd’hui une réalité. 

3 - Analyse du questionnaire :

Le questionnaire diffusé sur l’ensemble des différents réseaux sociaux (Facebook, Instagram, LinkedIn…), a pour le but de collecter des données concernant les parieurs tels que ; leur tranche d’âge, les fréquences de paris, le budget….
À travers les résultats obtenus, 59 % sont des parieurs à l’âge moyen de 18 ans. On peut également ajouter que 22 % des personnes interrogées investissent entre 20 et 100 € dans les paris. 
Selon notre étude, on a 38 % qui gagnent minimum 1 pari sur 2 et 21 % qui n’ont jamais gagné.
Actuellement, le pari sportif est une tendance chez toutes les catégories de la société à travers l’existence des dizaines des sites de paris sportifs ainsi que Betclic, Winamax, Bet 365… Ceci influence les individus à parier sur différents domaines (sport, jeu vidéo, poker), avec une stratégie marketing et communication agressive. Ainsi, concernant les propositions de pari à venir, 30 % des participants pourraient parier sur la situation économique des entreprises, 24 % sur la politique, et certains souhaitent même miser sur les guerres, ou encore, la mort des célébrités.
 
La plupart des participants trouvent que les paris sportifs entraînent une addiction ayant un impact négatif dans la société, pouvant causer de gros dégâts financiers et psychologiques, surtout chez les jeunes.
 
Conclusion 
 
Tout au long de cet article, nous avons constaté que les paris se sont diversifiés, et touchent désormais plusieurs sujets de société. Autrefois, lorsqu’on pensait aux paris, seul les paris sportifs nous venaient à l’esprit. Désormais, ils se sont élargis, les individus misent sur leur propre vie, celle d’autrui, ou de personnalités. Tout cela en utilisant comme variables : la santé, l‘âge, le mode de vie...
 
Nous avons tenté d’expliquer ces phénomènes, mais pas seulement, notre objectif était d’alerter à notre petite échelle nos lecteurs sur les dérives qui se développent à grande vitesse, accélérés  par les réseaux sociaux qui influent les comportements. Aujourd’hui, tout le monde est actifs sur ses plateformes, peu importe l’âge, le statut social, la religion, l’origine…
 
Ces phénomènes sont venus bousculer nos mœurs, des normes de sociétés. Nous pourrions bientôt connaitre des paris aux conséquences dramatiques et irréparables.
Les différents gouvernements et instances en rapport avec les paris et le numérique, doivent prendre des mesures et se montrer plus sévères sur ces sujets. Ils se doivent également de sensibiliser le public, notamment les jeunes.
Mais chacun doit-être responsable et s’imposer des limites, car en réalité, on peut parier sur tout. Néanmoins, d’un point de vue éthique, peut-on réellement parier sur tout ? C’est une question qui restera en suspens, mais à laquelle nous aurons des réponses dans les années qui suivront ce phénomène.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Bibliographie : 
 
https://www.lemonde.fr/economie/article/2012/02/22/s-enrichir-en-speculant-sur-la-mort-c-est-possible_1646982_3234.html
 
https://srvcl-ezproxy.esc-clermont.fr:2073/marketing-et-communication-politique--9782847699975.htm?ora.z_ref=cairnSearchAutocomplete
 
https://srvcl-ezproxy.esc-clermont.fr:2073/revue-questions-de-communication-2020-2-page-9.htm#xd_co_f=MjE2Yjg0ZTk4YTYzMWE0NjRmNjE2MzY5ODMzMDM0NDM=~
 
https://srvcl-ezproxy.esc-clermont.fr:2073/revue-vingtieme-siecle-revue-d-histoire-2001-4-page-109.htm?contenu=resume
 
https://srvcl-ezproxy.esc-clermont.fr:2053/catalog/book/docid/88923166?searchterm=communication%20politique
 
https://srvcl-ezproxy.esc-clermont.fr:2053/catalog/book/docid/88870771?searchterm=communication%20politique
 
https://pronoo.ai/guides/futur-betting  :
 
https://maxi-flash.com/les-sites-de-paris-sportifs-ont-la-cote-pour-le-meilleur-mais-surtout-le-pire/?fbclid=IwAR1DF91c7tmD31fYwUoXuew09lXkYQQ-a_fz2HhlbAV2HNR6x2O4nSXGrAc
 
https://www.cbnews.fr/digital/image-naissance-bettynews-plateforme-ga
 
https://www.elections-presidentielles.com/peut-on-parier-sur-les-election mification-information-43589
https://sporttradingblog.com/comment-parier-elections-politique/
 
https://br.atsit.in/fr/?p=30496#:~:text=Estim%C3%A9%20%C3%A0%20une%20valeur%20de,dollars%20en%202020%2C%20selon%20Statista.&text=%C3%89valu%C3%A9es%20%C3%A0%20environ%20211%20milliards,2021%20semblent%20%C3%A0%20nouveau%20prometteuses
 
https://www.vie-publique.fr/en-bref/282010-jeux-dargent-et-de-hasard-en-ligne-un-chiffre-daffaires-inedit?fbclid=IwAR05qSQYAGdQUFdPMsE-wM-24pcO75aNuc5DnNpDWnyFNzcuhXCg0Z0_Mfw
 
https://www.lindependant.fr/2020/01/07/la-liste-macabre-des-50-personnalites-qui-pourraient-mourir-en-2020,8644972.php
 
https://www.happyend.life/adeptes-du-necroloto-ils-parient-sur-la-mort-des-stars/
 
 
 

Anyssa LE MASSON
Notez
Lu 58 fois

Nouveau commentaire :

Editorial | Le Temps de l'Action | Le Temps des Equipes et des Projets | Le Temps de la Strategie | Le Temps des Valeurs | Futurologie | Web TV du Management | Chroniques impertinentes


Recherche
Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
Viadeo

google-site-verification=zBXM1P-AZGEjk_uTepWbjj72lctplg2-eEDlKQ25ZtI