Connectez-vous S'inscrire
Management : Les 4 Temps du Management

Il est temps de réinventer le management


Histoires et Metaphores

Les gros cailloux de la gestion du temps


Pourquoi est-ce si difficile de réaliser concrètement nos priorités dans la vie ?

Un jour, un vieux professeur fut engagé pour faire une intervention sur la gestion du temps à l'occasion d'un colloque international réunissant les plus brillants cerveaux d'entreprises du monde entier. Or, compte tenu de la richesse du nombre des intervenants, l'organisateur lui octroya seulement 15 minutes. Le vieux professeur hésita avant de répondre : " Quel message délivrer en 15 minutes ? " puis, après mûre réflexion, il accepta.

Le jour J est arrivé. Devant plus de 100 paires d'yeux tournés vers lui au centre de l'amphithéâtre, le vieux professeur, sans mot, commença par un regard circulaire à les regarder paisiblement et lentement puis il leur annonça : " Nous allons faire une expérience ". Silence d'étonnement et de curiosité.

De son cartable en cuir, il sortit un bocal ressemblant à un bocal de chimiste se terminant par un goulot puis, avec un geste lent, il y plaça à l'intérieur, un par un, des cailloux gros comme des balles de tennis. Quand le bocal fut rempli de cailloux, il se tourna vers sa nombreuse assistance et demanda : " Le bocal est-il plein ? "

Tous répondirent sans hésitation : " Oui " et il ajouta " Vraiment ? "

Alors, il replongea vers son cartable en cuir pour en extraire un sac de gravier qu'il versa dans le bocal jusqu'à ras bord. Et il demanda à nouveau : " Le bocal est-il plein ? "

Cette fois, la brillante assemblée ayant compris le sens de la démonstration répondit : " Probablement que non ! " et il ajouta : " Bien ! ".

Puis, il y sortit de son cartable en cuir un sac de sable qu'il vida pour remplir le bocal et demanda : " Le bocal est-il plein ? ". " Non " répondirent en coeur tous les participants.

" Bien ! " dit le vieux professeur avec un brin de malice. Il saisit alors la carafe d'eau posée sur la table de conférence et il versa l'eau jusqu'à ras bord du goulot dans le bocal.

Levant les yeux sur sa brillante assemblée, il posa la question : " Qu'est-ce que j'ai voulu vous démontrer à travers cette expérience ? "

Parmi les chefs d'entreprise présents, l'un d'eux ayant fait le lien avec le thème du jour " la gestion du temps " leva la main et répondit : " Oui, je crois avoir compris votre démonstration. Vous venez de nous démontrer que, même si notre emploi du temps parait déjà très plein, nous pouvons encore essayer de le remplir encore, comme avec le gravier, le sable et l'eau pour être plus performants ".

Avec un doux regard malicieux, notre vieux professeur se contenta de dire : " Ce n'est pas ce que j'ai voulu démontrer. Alors, qu'est ce que j'ai démontré ? Voulez-vous le savoir ? "

Grand silence dans toutes les rangées de l'amphithéâtre, chacun ayant l'impatience de connaître enfin le pourquoi de cette étrange expérience.

" Ce que j'ai voulu vous démontrer, c'est que, si je n'avais pas plaçé les gros cailloux d'abord, jamais je n'aurais pu tous les mettre dans le bocal ".

Devant l'évidence de cette réalité, se fit un profond silence dans la salle.

Et le vieux professeur de conclure :

" Et vous, dans votre vie, quels sont vos gros cailloux ? Votre entreprise, votre famille, réaliser vos rêves ou encore autre chose ? Et que faites-vous de vos gros cailloux sur votre agenda ? "

Et sous un tonnerre d'applaudissement, le vieux professeur quitta la salle en se contentant de lever une main de remerciement.

Premier decriptage de cette histoire avec les gros cailloux

Les gros cailloux nous ramènent à nos valeurs profondes et à la place que nous leur donnons réellement dans la gestion quotidienne de notre temps. Sommes-nous en cohérence : effectivement là où je passe le plus de temps, cela concerne bien mes valeurs prioritaires. Ou bien en non cohérence, je passe du temps professionnel en dehors de mes valeurs premières. Dans ce dernier cas, prendre conscience de cet écart est un premier pas de lucidité et le deuxième pourrait être de réfléchir à une stratégie de gestion du temps pour " mettre en premier sur les pages papier ou électronique de mon agenda mes gros cailloux ". Utopie ou idéalisme pourraient objecter certains quand on est soumis à des pressions professionnelles de toute sorte. Sauf si vous regardez les gros cailloux non comme des choses, des activités à caser dans un emploi du temps mais davantage comme une manière d'être, de communiquer, de vivre. Si j'ai comme gros cailloux la valeur " simplifier ma vie dans l'esprit développement durable ", peut-être que je peux m'interroger sur mes déplacements professionnels et vérifier que je peux les réduire en kilométrage, les revoir en covoiturage ou encore avec un moyen non polluant, la marche ou le vélo.

Une Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie (ADEME) régionale a ainsi proposé un challenge à tous ses cadres en les invitant à réduire de moitié leurs déplacements polluants avec prêt de vélo et tickets de bus offerts.

Deuxième décryptage avec le vieux professeur :

Quelles valeurs communique ce vieux professeur à tous ces " cerveaux " brillants venus du monde entier ?

D'abord la simplicité. Simplicité d'une expérience sans jargon, sans effet de manche, une expérience qui est elle-même démonstration.

La dimension inter-active. Il questionne régulièrement son assemblée qui suit de bout en bout l'expérience. Il s'agit d'un modèle pédagogique qui peut inspirer nos pratiques.

Enfin, il centre le sujet non sur lui même, ni même directement sur les participants mais sur un objet : un bocal, des gros cailloux, du gravier , du sable et de l'eau. La connaissance passe par ce médium, un objet qui devient aussi métaphore.

En programmation neurolinguistique, il pourrait être dit que ce vieux professeur se révèle un enseignant qui mérite d'être modélisé dans ces trois dimensions : la simplicité, l'inter-activité et l'usage d'un médium pour faire passer la connaissance. Sans oublier deux ingrédients qui donnent une douce tonalité à l'expérience : l'humour malicieux (le non verbal du sourire malicieux) et l'humilité. Il n'attend pas de signe de reconnaissance particulier et il a accepté le défi des 15 minutes qu'il a relevé...sous un tonnerre d'applaudissements.

Nous avons sans doute tous le goût de rencontrer ce vieux professeur, ce maître de sagesse qui ouvre les esprits à la réflexion et laisse à chacun le soin et le temps de donner sa réponse.

Ce texte est paru sur le blog de Michel Bernard

Bibliographie




Notez
Lu 10422 fois

Nouveau commentaire :

Le Temps de l'Action | Le Temps du Management | Le Temps de la Stratégie | Le Temps des Valeurs | Histoires et Metaphores | Citations