Connectez-vous S'inscrire
Management : Les 4 Temps du Management
Les 4 TEMPS du MANAGEMENT

Il est temps de réinventer le management


Histoires et Metaphores

Le Gland et la Citrouille


Dieu fait bien ce qu'il fait. Sans en chercher la preuve
En tout cet Univers, et l'aller parcourant,
Dans les Citrouilles je la treuve.

Un villageois considérant,
Combien ce fruit est gros et sa tige menue :
A quoi songeait-il, dit-il, l'Auteur de tout cela ?
Il a bien mal placé cette Citrouille-là !
Hé parbleu ! Je l'aurais pendue
A l'un des chênes que voilà.
C'eût été justement l'affaire ;
Tel fruit, tel arbre, pour bien faire.
C'est dommage, Garo, que tu n'es point entré
Au conseil de celui que prêche ton Curé :
Tout en eût été mieux ; car pourquoi, par exemple,
Le Gland, qui n'est pas gros comme mon petit doigt,
Ne pend-il pas en cet endroit ?
Dieu s'est mépris : plus je contemple
Ces fruits ainsi placés, plus il semble à Garo
Que l'on a fait un quiproquo.

Cette réflexion embarrassant notre homme :
On ne dort point, dit-il, quand on a tant d'esprit.
Sous un chêne aussitôt il va prendre son somme.
Un gland tombe : le nez du dormeur en pâtit.
Il s'éveille ; et portant la main sur son visage,
Il trouve encor le Gland pris au poil du menton.
Son nez meurtri le force à changer de langage ;
Oh, oh, dit-il, je saigne ! et que serait-ce donc
S'il fût tombé de l'arbre une masse plus lourde,
Et que ce Gland eût été gourde ?
Dieu ne l'a pas voulu : sans doute il eut raison ;
J'en vois bien à présent la cause.
En louant Dieu de toute chose,
Garo retourne à la maison.

Jean de La Fontaine - 4e fable du livre IX
 

Le villageois de la fable a un comportement normal : il raisonne par rapport à ce qu'il connaît, avec son expérience et ses références. A la place du Créateur, le villageois pense qu'il aurait fait différemment, et mieux sans aucun doute !
Combien de fois avons-nous entendu cette réflexion ?
La chute du gland a permis d'agrandir le champ de réflexion du villageois. Elle lui permet de raisonner de façon plus globale et de mieux comprendre les choix du Créateur.
Encore une fois, il était capable de comprendre, il ne lui manquait que de l'information.

Nous pouvons tirer deux conclusions de cette fable :
- Avant de juger une décision, essayez de raisonner de façon globale. Pourquoi a-t-elle été prise ? Dans quel contexte ? Avait-on réellement le choix ? Quelles étaient les autres alternatives réalistes ? Ai-je bien toutes les informations pour répondre à ces questions ? Bien souvent, vous vous rendrez compte que les réponses à ces questions sont loin d'être évidentes...
- Quand vous prenez une décision susceptible d'apporter du changement, ne sous-estimez jamais la résistance au changement. Les questions vont fuser, les avis contraires foisonner. C'est une réaction humaine naturelle. Il vous faut anticiper en communiquant et en expliquant.
 

Notez
Lu 47 fois

Nouveau commentaire :

100 Fiches outils | Histoires et Metaphores | Citations