Connectez-vous S'inscrire
Management : Les 4 Temps du Management
Les 4 TEMPS du MANAGEMENT
Il est temps de réinventer le management

Le Temps de l'Action

1.37 Quelques exercices biodynamiques pour maintenir ou retrouver la forme


Etre manager demande aujourd'hui de mobiliser beaucoup d'énergie

Les entreprises sont aujourd'hui confrontées à des défis considérables qui impliquent un engagement total de la part de leurs dirigeants. Cela leur demande d'être en grande forme pour accomplir leur mission, qu'on peut considérer, d'une certaine façon, comme de plus en plus athlétique. On utilise souvent la métaphore sportive pour illustrer l'intensité de leur engagement, mais rarement le corps est pris en compte dans cette aventure. Il a pourtant une place de choix. Il est facile de s'en rendre compte quand celui-ci est défaillant...

Michel Montignac a sans doute été un des premiers à alerter l'attention des cadres de l'importance d'être en bonne santé pour occuper cette fonction si exigeante qu'est la fonction de direction. Il place au centre de cette dynamique, l'alimentation. Mais d'autres facteurs peuvent être pris en compte, comme celui du tonus musculaire.

La tonicité musculaire ne dépend pas seulement de la plus ou moins bonne posture physique, comme on a tendance à le croire souvent ; elle est lien direct avec la vie émotionnelle du sujet. Selon les auteurs, il est possible de distinguer plusieurs niveaux. Wilhelm Reich a mis en évidence que certaines tensions musculaires se construisaient dans les expériences émotionnelles de l'enfance. Certaines émotions ne pouvant être exprimées se transformaient en tensions " chroniques " constituant peu à peu ce qu'il a appelé la " cuirasse musculaire ". Elle conditionnerait " la structure caractérielle " du sujet, c'est à dire en définitive la manière dont celui-ci pourrait exprimer plus ou moins facilement certaines émotions dans sa vie d'adulte.

D'autres comme Françoise Mézières, créatrice de la méthode du même nom pose l'hypothèse que celles-ci sont en lien avec certaines habitudes posturales. La suédoise Gerda Alexander, fondatrice de " l'Eutonie " estime que l'hypertonie de la musculature est causée au départ en tout cas par l'intensité des stress subis par les individus.

Tout en s' inspirant de ces différents auteurs, nous proposons aux lecteurs quelques exercices simples destinés à favoriser le rééquilibrage général des chaînes musculaires du corps. Ces exercices s'inspirent également des méthodes de Moshe Feldenkrais, du hatha yoga et du Wushu chinois. Le lecteur pourra les pratiquer soit de façon isolée pour réguler des tensions ou douleurs localisées soit de façon globale en suivant l'ordre de la succession présentée ci-après. Il sera sans doute étonné de constater qu'avec des mouvements très simples, il lui sera possible de rééquilibrer facilement ses chaines musculaires et d' échapper ainsi aux méfaits d'une sédentarisation excessive et ou d'une vie trop stressante.

Un podcast en fichier joint lui permettra de faire sa propre séance d'auto gymnastique personnelle.

Débloquer le cou

Assis sur une chaise ou debout, le dos droit, les pieds écartés largeur d'épaule, pousser la tête vers le ciel - dites intérieurement ; "Tête dégagée, épaules relâchées" (Feldenkrais) ; veillez à avoir les deux pieds écartés largeur des épaules, les deux genoux légèrement orientés vers l'extérieur.

1°) Tourner la tête à droite et observer jusqu'où vous pouvez porter votre regard (Repérez bien l'endroit derrière à droite)

2°) Revenez tête droit pour placer votre index droit devant vos yeux - Regardez le bout de l'index et tournez l'index à droite 4 fois en le suivant du regard sans bouger la tête. (La tête ne bouge pas, ce sont les yeux qui tournent).

3°) Puis refaites le mouvement 1 : Normalement votre regard devrait aller beaucoup plus loin à droite

Dans cet exercice, ce sont le mouvement des yeux qui débloquent la nuque

Il convient ensuite de refaire l'exercice en tournant la tête à gauche, etc...

Libérez le diaphragme

Assis sur une chaise ou debout, le dos droit, les pieds écartés largeur d'épaule, pousser la tête vers le ciel - dites intérieurement ; "Tête dégagée, épaules relâchées" (Feldenkrais).

1°) Mettez les deux mains sur le bas ventre
En inspirant, gonflez le bas ventre et le bas du dos puis soufflez longuement par la bouche en sentant le diaphragme remonté vers le haut (3 à 5 fois)

2°) Toujours assis ; placez les deux mains à plat sur les cuisses ; montez les deux mains vers le front paume des mains tournées vers l'extérieur (ou si vous préférez dos des mains contre le front). Ce mouvement déclenche l'inspire. Tenez un moment poumon plein puis expirez en déposer les mains sur les cuisses

(3 à 5 fois lentement)

Equilibrez vos chaines musculaires droite et gauche

La kinésithérapeute belge Godelieve Struyf a mis en évidence qu'il existait plusieurs chaines musculaires déterminant l'organisation statique. L'exercice suivant peut s'avérer très utile aussi pour les douleurs du dos ou du cou liées à ces déséquilibres.

Assis sur une chaise ou debout, le dos droit , les pieds écartés largeur d'épaule, pousser la tête vers le ciel - dites intérieurement ; "Tête dégagée, épaules relâchées" (Feldenkrais).

1°) Tendez les bras et mettez les mains côte à côte ; les doigts sont ils à la même hauteur ?

2°) Commencez à travailler sur le bras qui parait le plus court en tournant lentement chaque doigt dans le sens des aiguilles d'une montre et dans l'autre sens, puis comparez. Avez-vous rééquilibré la longueur des deux bras ?

3°) Faites de même avec les doigts de l'autre main, puis comparez

4°) Terminez l'exercice sur le bras le plus court

(Dans cet exercice, il est important de veiller à bien décontracter les mâchoires et à se laisser respirer)

Débloquer les épaules en repoussant les murs

Assis sur une chaise ou debout, le dos droit , les pieds écartés largeur d'épaule, pousser la tête vers le ciel - dites intérieurement ; "Tête dégagée, épaules relâchées" (Feldenkrais).

1°) Monter les mains sur le front dos des mains en contact avec le front, paumes des mais tournées vers le dehors

2°) Pousser les murs en étendant les bras et les mains sur les cotés, veillez à avoir les pouces bien écartés des doigts des mains. Tenez 1 à 2 respirations ; relâchez...

(3 à 5 fois lentement)

Débloquer les épaules en faisant les ailes de l'oiseau

Assis sur une chaise ou debout, le dos droit , les pieds écartés largeur d'épaule, pousser la tête vers le ciel - dites intérieurement ; "Tête dégagée, épaules relâchées" (Feldenkrais).

1°) Montez les coudes au dessus des épaules en inspirant

2°) Baisser les coudes en les maintenant serrés contre les côtes

3°) Maintenez les coudes serrés contre les côtes, baissez les mains devant le nombril

(3 à 5 fois lentement)

Débloquez le bas du dos en étirant les muscles postérieurs des jambes

Debout, le dos droit, la tête dégagée, devant une chaise, les pieds écartés largeur d'épaule,

1°) Inpirez en montant le dos des mains devant le front ; puis étendez les bras sur les côtés pour repousser les murs ; baissez les bras le long du corps ; puis tendez les bras à la hauteur des épaules, index pointés ; puis fléchissez le buste en étirant les fesses vers le haut (sans courber le dos) jusqu'à ce que vos index pointés touchent la chaise.

2°) Puis fléchissez les genoux et remonter doucement

(3 à 5 fois lentement)

Vous pouvez commencer ou terminer cet exercice en vous frottant le bas du dos plusieurs fois de bas en haut

Renforcez les muscles des cuisses et soulager le dos

Debout devant une chaise, le dos droit, tête dégagée

1°) Inspirez

2°) Puis en expirant pliez très très très lentement les genoux pour déposer vos fessiers sur la chaise

(3 à 5 fois lentement)

Déboquez votre respiration avec le mouvement des ailes du papillon

Debout , le dos droit, tête dégagée

1°) Inspirez en montant les coudes (bras pliés) au dessus de la tête

2°) Puis en inspirant encore déplier les bras les mains vers le ciel, tenez poumons pleins

3°) Ouvrez les bras en les laissant redescendre sur les cotés

(3 à 5 fois lentement)

Se donner du courage

Cet exercice est inspiré des célèbres hakas australiens

1°) Débout, jambes écartées largeur d'épaules, inspirez en montant les bras, les mains au dessus de la tête

2°) Serrez les poings très forts puis soufflez bruyamment en baissant les poings et en fléchissant les jambes

(3 à 5 fois lentement)

Le Haka des All Blacks


Vous faites beaucoup de voiture et vous avez parfois mal au dos

Françoise Mezières nous explique que la plupart des douleurs lombaires, du dos en particulier, viennent du raccourcissement des muscles postérieurs. Voici un exercice simple pour redonnez de la souplesse donc de l'élasticité à la chaine musculaire postérieure.
1°) Sortez de la voiture et ouvrez la porte

2°) Placez un pied sur un siège, la jambe tendue et tapotez doucement, pendant 1 courte minute, sur les muscles avant et surtout arrières de la cuisse

3°) Faites de même avec l'autre jambe

Pour conduire, si vous souffrez du dos, n'hésitez pas à mettre un coussin de quelques centimètres sur le siège de votre voiture

Votre première séance d'exercices bio dynamiques en podcast

biodynamie1.mp3 Biodynamie1.MP3  (62.48 Mo)



Notez
Lu 328 fois

Nouveau commentaire :

Editorial | Le Temps de l'Action | Le Temps des Equipes et des Projets | Le Temps de la Strategie | Le Temps des Valeurs | Chroniques impertinentes | Web TV du Management