Connectez-vous S'inscrire
Management : Les 4 Temps du Management
Les 4 TEMPS du MANAGEMENT
Il est temps de réinventer le management

Le Temps de l'Action

1.26 Comment lutter contre la morosité au quotidien ?



1. La tristesse semble envahir la société toute entière

Nous sommes une société qui s'attriste. Chacun peut le reconnaitre dans sa propre intériorité comme dans le regard de ses concitoyens. La tristesse dont nous voulons parler n'est pas celle que nous pouvons ressentir devant la perte d'un être cher. Il s'agit de cette tristesse collective qui traverse notre société toute entière et que la seule grisaille météorologique ne pourrait à elle seule expliquer. Celle-ci se traduit concrètement par une consommation d'anti-anxiolytiques et d'hypnotiques deux fois supérieurs aux autres pays européens, comme le montre le rapport de l'office parlementaire des politiques de santé présenté en juin 2006.

Cette tristesse sociale s'exprime à travers des signes multiples subjectivement sensibles et objectivement repérables :
- Nous mettons de plus en plus d'énergie et de temps à accomplir notre travail et nos efforts sont rarement récompensés. Nous avons davantage l'impression de défendre " péniblement " nos positions plutôt que de progresser ; quand la satisfaction ne se limite pas simplement à ne pas régresser. La consultation à ce propos du dernier rapport de l'Institut de veille sanitaire (2008) est édifiant concernant le développement du mal-être dans certaines professions (p 42).
- Nous constatons à l'évidence que le niveau de vie de nos concitoyens régresse. Cela est confirmé non seulement par la publication d'indicateurs économiques plus ou moins " cosmétisés " mais par l'observation de personnes proches confrontées à des situations économiques ou sociales difficiles.
Bref, la crise économique n'est pas une donnée abstraite mais à un impact bien réel dans la vie émotionnelle de chacun. La aussi, les indicateurs publiés par l'Observatoire Nationale de la Pauvreté et de l'Exclusion Sociale : montrent que cette perception correspond bien à une réalité sociale qui se dégrade.

La question qui se pose est la suivante : comment ne pas se laisser contaminer par cette " tristesse collective ambiante " qui sape nos énergies individuelles ?

2. Quelles sont les origines de cette tristesse sociale ?

Les origines de cette tristesse sociale sont évidemment multiples. Nous posons l'hypothèse que la double crise économique et culturelle que nous traversons contribue à désenchanter le monde en détruisant les idéaux qui nous ont soutenus jusqu'à présent.

Page suivante


 


Notez
Lu 5725 fois

Nouveau commentaire :

Editorial | Le Temps de l'Action | Le Temps des Equipes et des Projets | Le Temps de la Strategie | Le Temps des Valeurs | Chroniques impertinentes | Web TV du Management